APERÇU – Advance Wars 1+2: Re-Boot Camp signe son retour sur la Switch

Patrick Tremblay
Patrick Tremblay
lecture de 13 minutes

J’ai la chance de jouer à Advance Wars 1+2: Re-Boot Camp depuis le mois de mars et voici un aperçu de ce qui vous attend

Développé par WayForward et Nintendo, le jeu Advance Wars 1+2: Re-Boot Camp sort officiellement le 20 avril prochain sur la Nintendo Switch, proposant le retour revampé des jeux de la Game Boy Advance: Advance Wars et Advance Wars 2: Black Hole Rising.

Nintendo continue d’offrir un large catalogue pour Nintendo Switch, que ce soit dans les nouveaux titres autant que dans les remastérisations et les remakes, jeux qui ont des refontes complètes. En attendant l’arrivée de The Legend of Zelda: Tears of the Kingdom, je suis présentement en train de m’aventurer dans le monde tactique d’Advance Wars 1+2: Re-Boot Camp qui propose les deux excellents titres de la console Game Boy Advance entièrement revampés par l’équipe derrière les jeux de Shantae, RWBY Arrowfell, Mystik Belle et plus encore: WayForward.

C’est donc depuis fin mars que je suis plongé dans l’aventure de la Orange Star, nation livrant bataille avec la Blue Moon, qui entra accidentellement en conflit avec les nations de la Yellow Comet et de la Green Earth dans le tout premier Advance Wars. Le jeu compte également Advance Wars 2: Black Hole Rising mais, bien entendu, il est préférable de terminer le premier avant d’entâmer le second titre, question de ne pas se faire gâcher l’histoire. Je vais donc, pour le moment, discuter uniquement du premier titre et de la série globale.

Pour les gens qui ne connaissent pas les jeux Advance Wars, il s’agit de jeux stratégiques qui vous placera sur d’énormes damiers de combats où vous devez déplacer vos troupes afin de vaincre l’ennemi de différentes façons possibles : en conquérant leur fort principal, en détruisant toutes les troupes ou en accomplissant diverses tâches demandées comme, par exemple, capturer plus de points stratégiques que l’ennemi. Pour les amateurs de jeux de guerre ou même de Fire Emblem sans le côté RPG, il s’agit ici du type de jeu qu’il vous faut.

Nous comptons plusieurs titres dans la franchise. Il y a eu en premier lieu, sur Game Boy Advance, les premiers jeux, soit : Advance Wars, Advance Wars 2: Black Hole Rising, Game Boy Wars Advance 1+2 qui est sorti uniquement au Japon, puis vint sur la Nintendo DS les titres Advance Wars: Dual Strike ainsi qu’Advance Wars: Days of Ruin.

Une petite mise en bouche

Advance Wars 1+2: Re-Boot Camp proposera une très longue série de quêtes, au départ, ainsi que des tutoriels pour chaque véhicule et chaque stratégie que vous pouvez effectuer, que ce soit la capture d’édifices, la création de véhicules, les déplacements, les attaques, les points forts et points faibles, etc. Honnêtement, entrer dans l’univers de cette franchise peut être particulièrement complexe au départ alors je vous suggère fortement d’écouter les stratégies que Nell vous proposera dès le départ pour éviter d’être submergé rapidement.

Le premier jeu, tout de même très linéaire, vous proposera diverses missions qui vous placeront sur différents damiers de combat qui sont somme toute assez vastes. À chaque mission, vous aurez de nouvelles unités de troupes qui s’ajouteront à votre armée, que ce soit des troupes terrestres, des véhicules blindés, des véhicules aériens et même des unités navales.

Au départ, vous apprendrez l’utilisation de chaque troupe, puis viendra le temps d’apprendre le système du « brouillard de guerre », ces fameuses zones où vous ne voyez pas ce qui est caché ou, inversement, où vous pouvez vous cacher des tirs ennemis.

Ce long processus d’apprentissage par tutoriels est vraiment nécessaire, encore une fois, car au fur et à mesure que vous avancez dans les différentes missions, le degré de complexité est plus grand. Certains trouveront les missions faciles mais il viendra un moment où ils se pèteront le nez dans une mission qui sera beaucoup plus coriace et où ils devront user de stratégie beaucoup plus complexe et réfléchie pour y parvenir. Il est donc essentiel d’avoir tous les concepts bien appris afin qu’ils puissent vous sortir d’une situation difficile.

Bien qu’il soit un jeu très coloré et très mignon avec ses personnages, ses courbes et son aspect enfantin, Advance Wars 1 + 2: Re-Boot Camp est un jeu qui peut s’avérer cruel et où chaque mouvement compte et où le moindre détail peut être crucial afin de vaincre l’adversaire.

Ceci dit, Advance Wars offre une proposition simple et, en même temps, avec certaines couches de complexité. Pour un joueur essayant d’entrer dans le monde des jeux de stratégie, ce sera un pari amusant. Long au départ parce qu’il y a beaucoup de dialogues et de choses à apprendre, mais très amusant. Bien sûr, dès qu’on s’habitue aux troupes et au jeu, c’est un pur spectacle.

Une stratégie à succès

Chaque bataille est divisée en jours, ce qui a également de l’importance dans le développement du combat. Vous avez votre tour d’assaut, puis c’est au tour de l’ennemi et, finalement, la journée se termine et on recommence. Ce qui rend ces combats vraiment génaux, c’est quand ils vous laissent la volonté de faire tout ce que vous voulez, à vos risques et périls. C’est grâce à ce type de stratégie que vous réalisez que le jeu est immense, que les combats peuvent être intenses et prendre plusieurs jours ou se terminer dans le temps de le dire car, contrairement à bien des jeux, l’IA n’est pas stupide dans Advance Wars. S’il sent que de tenter de vous attaquer sera plus dangereux pour ses propres troupes, il vous barrera la route mais n’attaquera pas ou ira reprendre de la vie sur ses cases d’édifices.

Évidemment, il y a des unités qui sont plus puissantes que d’autres et vice versa, mais en même temps, le terrain compte aussi. Les unités humaines terrestres peuvent se déplacer en zones rocheuses et même dans des petites rivières et seront mieux couvertes dans ces fameuses zones rocheuses plutôt qu’en plein champ. D’un autre côté, les sous-marins peuvent plonger et éviter certaines attaques ou des cargos peuvent déplacer des troupes et des véhicules plus rapidement sur la carte, rendant particulièrement utile l’utilisation de la mer entre deux emplacements.

Une des plus grandes stratégies de ce jeu est, sans nul doute, les essais et erreurs car ils sont cruciaux pour apprendre le comportement de l’adversaire, de mieux connaitre les unités et agir en conséquence. Alors attendez-vous à devoir recommencer certaines missions plusieurs fois et, surtout, attention à ne pas ragequit trop facilement. Apprenez de vos erreurs et écoutez les conseils de Nell.

Il vous faudra parfois adopter une stratégie défensive, quitte à perdre des troupes au détriment d’édifices à conserver, le temps de refaire vos troupes. Foncer tête baissée n’a jamais été une stratégie à utiliser, quel que soit le jeu. Tendre des embuscades aux troupes ennemies le temps d’envoyer un véhicule de troupes récupérer la base ennemie sans qu’il s’en rende compte peut être tellement gratifiant par moment!

Oui, mon général!

Advance Wars vous placera dans la peau de trois différents généraux de la Orange Star : Andy, Max et Sami. Chaque général possède un super pouvoir qui lui permettra, par exemple, celui d’Andy, qui est un général équilibré sans compétence mais sans point faible, peut soigner des troupes lorsque sa jauge est pleine. De l’autre côté, tu as Max, la brute de l’armée, qui booste la puissance d’attaque des unités de combats au corps à corps mais qui, en revanche, aura des unités à distance plus faibles. Son super pouvoir lui permet d’augmenter la force d’attaque et le nombre de cases de déplacement des troupes. Finalement, Sami, booste l’infanterie et les unités mécanisées et dont le super pouvoir permet à ces mêmes troupes de frapper plus fort et de se déplacer plus loin.

Ceci dit, faites attention! Vous avez des généraux : les ennemis également. Devoir affronter les enneigements d’Olaf ou les spécialités des autres généraux pourrait clairement faire pencher le tout en leur faveur.

Chaque personnage a un certain style de combat, de sorte que le choix peut être crucial au début de la mission pour remporter la victoire plus facilement ou rendre le tout plus difficile.

Une fois le combat terminé, si vous êtes vainqueur, vous obtiendrez un score ainsi que de l’argent pour pouvoir faire des achats dans la boutique d’Hachi, que ce soit des trames audio, des nouvelles cartes de combat pour le PvP en ligne ou local, de nouveaux généraux et plus encore.

Côté artistique

Ne voulant pas dévoiler trop le contenu du jeu, je vais m’attarder maintenant à l’aspect artistique de celui-ci. Je peux dire que sur la Nintendo Switch OLED en mode portable, j’ai vraiment l’impression de rejouer à mes vieux classiques de la Game Boy Advance mais en beaucoup plus joli. Les couleurs ressortent de façon sublime et les performances sont très fluides, même s’il ne s’agit pas d’un jeu qui est basé sur cet aspect. Les animations sont très belles et la trame sonore en jette tout autant, surtout au niveau de la musique en combat ainsi que les dialogues des personnages.

Pour le moment, je peux vous dire que je trouve qu’Advance Wars 1 + 2: Re-Boot Camp me charme déjà et parvient vraiment à respecter les classiques. Est-ce que cela vaut le 90$ qui est proposé? Ça, j’en reviendrai lors de mon test complet, surtout qu’il y a encore certains trucs que je n’ai pas encore touché dans le jeu, dont le mode multijoueur en ligne. Cela dit, le mode Bataille pouvant permettre à quatre joueurs de s’affronter sur plus d’une douzaine de cartes, le mode Quartier Général pour affronter l’IA et le créateur de cartes sont vraiment de superbes ajouts! La proposition stratégique du jeu offre d’excellentes options et l’exécution est pile poil. Ne vous reste donc qu’à être d’excellents stratèges sur le champ de bataille! Un combat peut vous prendre cinq minutes… ou virer au cauchemar et vous en prendre 45 si vous n’êtes pas en mesure de résister aux assauts qui vous martèlent.

Un énorme « MERCI » à Nintendo of Canada pour la copie du jeu!

Nom du jeuAdvance Wars 1+2: Re-Boot Camp
Date de sortie20 avril 2023
DéveloppeurWayForward, Nintendo
SérieAdvance Wars
ÉditeurNintendo
Plates-formesNintendo Switch
GenreJeu de stratégie
Mode de jeuSolo, multijoueur
LangueMultilingue (français inclus)
Partager cet article
S'abonner :
Père de famille, gamer, chroniqueur pour Métro Média, développeur de jeu indépendant et programmeur dans la vie de tous les jours : j'initie mes enfants au plaisir du gaming avec les classiques des anciennes générations ainsi que les jeux récents.
Écrire un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.