APERÇU – One More Gate: A Wakfu Legend fusionne deck-building et roguelite

Patrick Tremblay
Patrick Tremblay
lecture de 7 minutes

Vivez les aventures d’Oropo dans cet univers signé Ankama Games

One More Gate: A Wakfu Legend est un jeu de type RPG dans lequel vous êtes amené à fabriquer vos decks de cartes dans un univers roguelite. Développé et édité par Ankama Games, le studio derrière Dofus et Wakfu, il est présentement en accès anticipé sur Steam et récolte déjà quelques honneurs de ceux qui en ont fait l’acquisition.

Une histoire classique

Vous incarnez Oropo, un nom qui n’est pas inconnu des gens qui ont suivi la série télévisée Wakfu, qui a cassé un Zaap en tentant de sauver une personne cher à ses yeux et devra tenter de maîtriser le pouvoir du Wakfu et explorer le Monde des Douze afin de réparer sa bêtise. Cette aventure se vivra dans un monde généré de façon procédural et vous obligera à construire un deck de cartes pour pouvoir vaincre vos ennemis.

Un jeu qui tente de sortir de l’ordinaire

Soyons honnête, j’adore les roguelites mais les jeux de deck-building un peu moins. Pour moi, un jeu de cartes, ça se joue en personne avec des amis. Cela dit, j’ai été curieusement surpris de la façon dont se jouait le jeu ici et comment gérer les cartes.

One More Gate s’appuie sur une structure intimement familière à toute personne ayant une expérience dans le genre. Vous collectez et améliorez les cartes de votre deck, qui ne peut contenir qu’un certain nombre de cartes et une certaine quantité de chacune d’elle, afin d’équiper Oropo de boosts, de capacités défensives et d’attaques.

Vous serez amené à déplacer Oropo sur une carte à défilement latérale dans lequel vous pourrez trouver des tonneaux et autres objets cassables pour obtenir de l’or et d’autres jetons d’achat ainsi que de multiples corridors qui vous mèneront à des coffres, des statues, des puits, des petits villages et, bien entendu, des combats. La façon dont vous faites cela dépend de vous, mais gardez en mémoire que les cartes sont générées de façon procédurales, ce qui signifie que chaque fois que vous recommencez une zone, tout a entièrement changé.

La formule de combat du jeu, en revanche, n’est pas très innovant. Vous avez des cartes devant vous et vous devez vous débarrasser de celles-ci pour en piger de nouvelles tout en parant les attaques adverses ou en les frappant à votre tour. Ceci dit, One More Gate a plus d’un tour dans son sac car il ne vous laissera pas dégommer vos adversaires aussi facilement. En fait, le jeu vous donne également une jauge de Wakfu, jauge qui vous permet de savoir la quantité d’énergie que vous pouvez utiliser pour jouer vos cartes. Au premier tour, vous possédez trois unités de Wakfu et, à chaque tour, vous gagnez une unité de plus jusqu’à un total de six unités. Chaque carte possède une quantité de Wakfu pour les utiliser et, comme vous vous en doutez, vous ne pouvez dépasser la limite que vous avez à ce tour. Si vous parvenez à obtenir six unités de Wakfu et que vous les utilisées toutes, vous obtiendrez un “Perfect” qui vous permettra d’exécuter une attaque ultime infligeant de lourds dégâts, puis vous retomberez à trois unités.

Lorsque vous avez terminé un parcours, ou que vous êtes mort pour la enième fois, One More Gate vous offrira la possibilité de dépenser vos pièces dorées, vertes ou bleues pour acheter de nouvelles compétences ou pour améliorer vos cartes que vous avez déjà en main. Ultérieurement, vous aurez également la possibilité d’acquérir des objets à utiliser en combat également. Chaque fois qu’Oropo augmente de niveau, vous obtiendrez une nouvelle carte à ajouter ainsi qu’un boni à vos statistiques, récompensant la progression.

La direction artistique signée Ankama

Visuellement parlant, le jeu est très bien. Il n’est certes pas le plus beau mais vient vraiment donner dans l’univers d’Ankama. Au niveau de la trame sonore, c’est la même chose : la musique dans les cartes, la musique de combats ainsi que les effets sonores sont dignes des créateurs de Dofus.

Pour ce qui a trait aux contrôles, le tout se gère très bien à la souris et vous pouvez également jouer avec une manette si vous le préférez.

Pour conclure

One More Gate est très punitif au départ et saura briser bon nombre de joueurs. L’équilibre entre votre capacité à faire du dégât et celui des ennemis à les absorber, ou vice-versa, sera très pénible, surtout dans les premiers niveaux.

Je dirai que le jeu est principalement destiné aux joueurs qui ont le temps de s’asseoir et de faire quelques parcours car si vous n’avez pas de temps à consacrer au jeu, et étant donné qu’une grande partie de celui-ci est procédurale, vous risqueriez de trouver pénible de manquer quelque chose d’important que vous pourriez ne plus avoir la chance de le revoir pendant un bon bout, jumelé à vos obligations externes.

Dans l’ensemble, One More Gate est un bon deck-builder qui jumelle bien stratégie et chance et possède juste assez d’innovation pour se différencier des autres. Il est encore en accès anticipé et le studio continue de faire des mises à jour par moment afin d’y ajouter du nouveau contenu.

Un énorme “MERCI!” à Ankama Games pour la copie du jeu !

Nom du jeuOne More Gate: A Wakfu Legend
Date de sortie11 octobre 2022
DéveloppeurAnkama
Série
ÉditeurAnkama Games
Plates-formesPC
GenreJeu de rôle, jeu de stratégie, accès anticipé, deck-building, roguelite
Mode de jeuSolo
LangueMultilingue (français inclus)
Partager cet article
S'abonner :
Père de famille, gamer, chroniqueur pour Métro Média, développeur de jeu indépendant et programmeur dans la vie de tous les jours : j'initie mes enfants au plaisir du gaming avec les classiques des anciennes générations ainsi que les jeux récents.
Écrire un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.