Bayonetta 3 : PlatinumGames rétorque

Patrick Tremblay
Patrick Tremblay
lecture de 4 minutes

Le différend salarial entre le créateur de la franchise et son doubleur vedette relance un certain débat dans l’industrie

Le journaliste Jason Shreier, très connu dans le monde du gaming et oeuvrant pour Bloomberg, a pu tenter de rétablir, dans un article, les faits quant à la saga qui oppose l’actrice qui incarne la voix de Bayonetta, Hellena Taylor, ainsi que le studio PlatinumGames, créateur de la franchise Bayonetta.

Si vous vous rappelez de mon précédent article, l’actrice avait diffusé des vidéos sur son compte Twitter appelant au boycott du jeu suite à une mésentente salariale. Elle aurait accusé Nintendo et PlatinumGames de lui avoir offert la maigre somme de 4,000$ USD afin de reprendre son rôle dans le jeu, refusant également de revenir.

Les vidéos sont devenues virales, accumulant plus de 9,5 millions de vues. Les acteurs de jeux se plaignent depuis longtemps d’être sous-payés et sous-estimés. Certains ont dit qu’ils recevaient peu d’informations sur leurs rôles jusqu’à ce qu’ils se présentent dans la cabine d’enregistrement. L’industrie est telle que certains acteurs ne savent même pas pour quel jeu ils enregistrent et parfois même jusqu’à sa sortie officielle.

Toujours selon Shreier, deux sources sous le couvert de l’anonymat, puisqu’une entente de non-divulgation avait été signée, le développeur semblait déterminé à ce qu’Hellena revienne dans le jeu et lui aurait proposé au moins cinq sessions de quatre heures en studio pour une somme allant entre 3,000$ USD et 4,000$ USD par session, pour un total d’environ 15,000$ USD pour tout le jeu.

Taylor aurait refusé, prétextant vouloir obtenir une somme dans les six chiffres ainsi qu’une part des ventes résiduelles du jeu.

PlatinumGames aurait refusé cette offre et, après de longues négociations, aurait rappelé l’actrice pour lui proposer de faire un caméo dans le jeu, soit un seul enregistrement d’un peu moins de quatre heures, pour 4,000$ USD, ce qu’elle a à nouveau refusé.

Taylor aurait répondu par courriel à ces allégations comme étant de pures mensonges et que Platinum essayait de “se sauver le cul et sauver le jeu”.

La vie d’acteur dans le monde du jeu vidéo est très vaste et certains ont voulu se lever et parler de leur salaire également. Selon Shreier, Bryan Dechart, qui prête sa voix dans Cyberpunk 2077 et dans Red Dead Redemption II, aurait dit s’être fait offrir 4,000$ USD pour travailler sur un projet de jeu à gros budget. Sean Chiplock, quant à lui, aurait été payé environ 3,000$ USD pour avoir fait la voix de trois personnages dans The Legend of Zelda: Breath of the Wild.

“Je lui souhaite tout le bonheur du monde, tous les emplois qu’elle désire, mais elle n’a pas le droit de dire qu’elle est la voix de Bayonetta. J’ai créé cette voix. Elle n’a aucun droit d’autographier des marchandises sour le nom de Bayonetta.”

Hellena Taylor, actrice

La nouvelle voix derrière Bayonetta, Jennifer Hale, aurait quant à elle reçu des insultes et des menaces en ligne suite à l’obtention de ce rôle et après que les gamers aient entendu les commentaires d’Hellena qui stipulaient qu’elle n’était pas Bayonetta.

Partager cet article
S'abonner :
Père de famille, gamer, chroniqueur pour Métro Média, développeur de jeu indépendant et programmeur dans la vie de tous les jours : j'initie mes enfants au plaisir du gaming avec les classiques des anciennes générations ainsi que les jeux récents.
Écrire un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.