Deux géants investissent 1 milliard de dollars chacun dans Epic Games

Patrick Tremblay
Patrick Tremblay
lecture de 2 minutes

Le 7 mars dernier, KIRKBI, la société à l’origine de The LEGO Group a investit 1 milliard de dollars dans le développeur de Fortnite, Epic Games, afin de créer un metaverse pour les enfants. Le partenariat pour ouvrir ce monde virtuel pour les plus petits a un objectif clair, celui de créer un univers adapté aux familles à la fois amusant et divertissant et qui donnera aux enfants l’accès à des outils qui leur permettront de devenir des créateurs sûrs d’eux et de leurs offrir des possibilités de jeu étonnantes dans un espace sûr et positif.

En d’autres termes, l’initiative est probablement un compétiteur direct à l’univers à succès qu’est Roblox.

Aujourd’hui, c’est au tour de Sony d’investir 1 milliard de dollars supplémentaires dans Epic Games afin d’approfondir sa relation avec l’entreprise “dans le domaine du métaverse”. Cela porte le financement fourni par le fabricant de la PlayStation 5 à un total de 1,45 milliard de dollars car Sony a effectué, en 2020 et en 2021, des paiements équivalents à 450 millions de dollars dans la firme.

“L’investissement renforcerait la relation entre les deux sociétés dans le domaine du métaverse. Nous sommes également convaincus que l’expertise d’Epic, y compris son puissant moteur de jeu, combinée aux technologies de Sony, accélérera nos divers efforts tels que le développement de nouvelles expériences numériques pour les fans dans le sport et nos initiatives de production virtuelle.”

Kenichiro Yoshida, président et PDG de Sony Group Corporation

La valorisation des actions d’Epic Games passe maintenant à 31,5 milliards de dollars. Bien que cet accord soit conçu pour renforcer la position de Sony dans le domaine du métaverse, sa récente acquisition du développeur de Destiny, Bungie, vise à améliorer ses futurs titres de services en direct dont l’un d’eux sera probablement un remake de Twisted Metal par Firesprite Games.

Partager cet article
S'abonner :
Père de famille, gamer, chroniqueur pour Métro Média, développeur de jeu indépendant et programmeur dans la vie de tous les jours : j'initie mes enfants au plaisir du gaming avec les classiques des anciennes générations ainsi que les jeux récents.
Écrire un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.