La série The Last Of Us : là où Sony a échoué

Patrick Tremblay
Patrick Tremblay
lecture de 3 minutes

La série télévisée basée sur l’excellente franchise The Last Of Us arrive enfin et Sony a fait une très grosse gaffe

Série télévisée énormément attendue par bon nombre de fans de The Last Of Us, l’histoire d’Ellie et de Joël fait déjà couler de l’encre et les critiques sont unanimes : la série est géniale.

De plus, nous apprenons récemment que les rumeurs sont fondées : le 1er janvier 2023, Amazon Prime Video a récupéré les droits sur HBO. Dans un communiqué de presse envoyé le 12 janvier, le service de streaming du géant Amazon annonce avoir signé un accord d’exclusivité avec le groupe Warner Bros. Discovery.

Les deux compagnies s’allient pour lancer le Pass Warner, qui n’a pas de tarif connu pour le moment, disponible à partir du mois de mars prochain. Il permettra à ses abonnés d’accéder, depuis Prime Vidéo, à l’ensemble du catalogue HBO mais également aux 12 chaînes du groupe, incluant Warner TV, Discovery Channel, Cartoon Network, CNN, etc.

The Last of Us en accès gratuit pour les abonnés Prime Vidéo en Europe tandis que CRAVE le proposera au Canada

L’attente des consommateurs était d’autant plus forte puisque personne ne savait vraiment qui allait diffuser la version française de la série la plus attendue de 2023. Puis, nous avons finalement su que CRAVE aurait la série diffusée au Canada en anglais et en français il y a quelques jours.

Chaque épisode sera disponible le lendemain de la diffusion aux USA sur Prime Video. Le premier épisode sera disponible le lundi 16 janvier en VF et VOST

Prime Vidéo

L’erreur de Sony

Là où je dis que Sony a commis une grosse erreur est sur le fait que le géant n’a aucunement pensé à proposer le visionnement gratuit de la série à ses abonnés PlayStation Plus Extra ou PlayStation Plus Premium. D’un côté, ceci aurait permis à Sony de vendre encore plus d’abonnements à son service de jeux en ligne de niveau supérieur et, d’autre part, ceci aurait permis aux actuels abonnés de pouvoir profiter encore plus des avantages de leur abonnement.

Il aurait pu être si simple de proposer, à la limite, un mois d’abonnement d’un mois gratuit au service de HBO+ afin de profiter du visionnement anglophone de la série, en partenariat avec HBO qui aurait pu, par la suite, récupérer quelques abonnements additionnels.

Partager cet article
S'abonner :
Père de famille, gamer, chroniqueur pour Métro Média, développeur de jeu indépendant et programmeur dans la vie de tous les jours : j'initie mes enfants au plaisir du gaming avec les classiques des anciennes générations ainsi que les jeux récents.
Écrire un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.