Retour sur le Comiccon de Québec 2023

Jacques Moisan
Jacques Moisan
lecture de 16 minutes

Les 7 et 8 octobre dernier se tenait une nouvelle édition du Comiccon de Québec

Nous nous y sommes rendus et, pour tous vous dire, ce fût un très beau salon!

Cette année fût tout de même couronnée de succès car selon les organisateurs, il y aurait eu plus de 14 000 visiteurs cette année. Pour y avoir été durant les 2 jours, je peux vous dire qu’il y avait beaucoup de monde.

Comme attendu, cette convention était très haute en couleur. Nous avons pu croiser énormément de gens costumé et le niveau de cosplay était de très beau niveau.

Honkay Impact 3rd et Genshin Impact au rendez-vous

Nous avons eu la chance de voir des personnages de notre enfance, mais aussi des cosplay très originaux.

Cependant, je devrai être honnête, il est très clair que les jeux vidéo Honkai Impact 3rd et Genshin Impact sont encore très, mais très populaires. Je crois même que ce sont les cosplay les plus croisés durant le salon.

L’ambiance était à la fête et les gens étaient très heureux d’être présents. Ayant discuté avec plusieurs visiteurs, il est clair que d’avoir la paix d’esprit de ne plus avoir à stresser pour la Covid et d’enfin pouvoir sortir et de participer pleinement au Comiccon, la bonne humeur battait son plein.

Mis à part les cosplay, il y avait bien sûr la galerie marchande avec un éventail de produits allant des dessins d’artistes de talent, de marchandises rares et aussi de fabrications personnalisées toutes aussi magnifiques les unes que les autres.

D’autres présentaient des services comme des photos personnalisées, des montages et aussi un artiste peintre à la bombe de peinture qui peut vous faire des œuvres en moins de 5 minutes.

Il n’y avait pas que cela

Nous avons aussi pu croiser plusieurs auteurs/auteures de tous genre allant des romans aux bandes dessinées, et le tout ici au Québec. Si vous ne saviez pas, le Québec déborde d’artistes que méritent d’être connus. Un tour complet m’a fait découvrir des écrivains et des écrivaines que je ne connaissais pas et qui sincèrement m’ont donné très envie de lire leurs œuvres.

Il y avait également plusieurs kiosques avec des organisations spéciales qui ont su nous faire tourner de l’œil et nous divertir tout au long de notre visite.

Évidemment il y avait les groupes de Star Wars avec la Garnison Forteresse Impériale 501e Légion qui nous ont offert des parades, des photos souvenir, un divertissement varié et aussi un méga groupe de soldats de l’empire et des rebelles.

Ensuite, nous avions aussi droit à la 405e Légion représentant Halo, qui nous ont également offert de superbes photos et un divertissement pour les petits comme les grands.

Nous avions aussi droit au retour de la célèbre Delorean des films Retour vers le Futur. Disons que je n’ai pas pu m’empêcher d’en profiter et de m’installer dans celle-ci. Quelle belle machine! Et pourquoi ne pas en profiter pour poser avec l’horloge en passant?

Le groupe Vikings Cosplay Québec nous ont également rendu visite. Étant un type plutôt médiéval, j’adore ce qu’ils font et, disons que si j’avais un corps un peu plus « vikinguesque », je me serais bien porté au jeu.

Veuillez noter la présence du groupe La Centrale S.O.S. Fantômes de Québec qui nous ont présenté comment casser du fantôme et aussi passer le test psychique du fameux docteur Venkman et de tenter de deviner les formes. Disons que pour ma part, disons que j’ai un talent plutôt limité.

Si vous désiriez utiliser plus que vos yeux et vos oreilles, il y avait deux très grands espaces pour vous amuser.

Il y avait la zone jeux vidéo rétro installée par La Planque qui vous permettait de vous amuser sur différents types de jeux allant du vieux NES à d’autres un peu plus récents.

Si les jeux vidéo ne sont pas votre genre, il y avait également la zone Infini Jeux, là où vous pouviez jouer à une panoplie de jeux de société de tous genres ainsi qu’y rencontrer plusieurs créateurs de jeux de table qui étaient présents tels Alain Matte avec son jeu Animalcatraz, Arkada Studio avec un jeu fort intéressant nommé Erune, Chénier La Salle et Jacques-Dominique Landry avec le jeu Hop In et Jean-Philippe Fournier, offrant plusieurs jeux différents de sa création.

Quelles belles façons de pouvoir reposer vos jambes après avoir fait un tour immense des quelques 75 000 pieds carrés de stands, d’artistes et de séances photos.

Cette année, nous avons aussi noter la présence de l’équipe de Noreset Speedrun qui nous ont montré des speedruns et des démonstrations à couper le souffle.

Encore là, jusqu’à maintenant nous n’avons parlé que la galerie marchande

Il y avait de multiples conférences allant de la création de cosplay, de conseils pour savoir comment bien démarrer dans le domaine de l’écriture et de l’illustration, des démonstrations de jeux vidéo et même de différentes rencontres sur des cosplay bien définis comme Wednesday, Demon Slayer et j’en passe.

Parmi les artistes rencontrés, nous avons eu droit à plusieurs noms très connus du domaine.

Dans les catégories acteurs et actrices ainsi qu’acteurs et actrices de doublages, plusieurs grands noms nous ont rendu visite.

Pour ceux et celles qui peuvent dire qu’ils sont peu accessibles et difficiles d’approche, je peux vous confirmer qu’il n’en est rien. Pour avoir croisé, entre autres, deux grands noms québécois : Mme Anik Jean et M. Patrick Huard, ce fut un plaisir de voir comment ils interagissaient avec leurs fans. Il est vraiment plaisant de voir des grands artistes avoir du plaisir à jaser avec tous ceux et celles venus les rencontrer et de voir leurs sourires tout au long du salon. Nous pouvions sentir que ce n’était pas du fake et qu’ils aiment vraiment ce qu’ils faisaient. Disons qu’il y aurait fallu plus d’un weekend pour être capable de passer tous les fans un par un.

Nous pouvons en dire tout autant en ce qui concerne M. Ray Park, qui fût une surprise pour tout le monde. Cet acteur, qui a incarné entre autres le célèbre personnage Darth Maul de Star Wars Episode 1, a eu aussi son lot de visiteurs. Les gens de Québec ont été ravis de rencontrer cet homme jovial et a conquis plus d’un fan de Star Wars.

Un autre acteur bien connu pour certains était M. John De Lancie, ayant fait partie de l’équipe de la série Breaking Bad et Star Trek : Picard. Il a également eu un bon flot de visiteurs et n’a certes pas caché sa joie d’être présent.

Pour les fans de jeux vidéo nous ne pouvions certainement pas manquer la visite de Mme Maggie Robertson, qui incarne les personnages de Lady Dimitrescu dans Resident Evil Village, d’Orin the Red dans Baldur’s Gate 3 et de Skjothendi the Unerring dans God of War : Ragnarok. Elle a su créer des files très longues tout au long du salon.

Enfin, pour les fans de Sailor Moon et de plusieurs dessins animés, il y avait Mme Linda Ballantyne.

Cette femme est une véritable boule d’énergie et une femme vraiment en or. Parmi tous ceux et celles que j’ai rencontrés, j’ai clairement senti que Mme Ballantyne a une joie de vivre incroyable. La joie qu’elle communique avec ses fans est quasi épidémique! Elle est vraiment très proche de son publique et ne craint pas de dire ce qu’elle pense. J’ai passé un très bon moment avec elle en compagnie de ma femme, qui est aussi grande fan de Sailor Moon, sinon la plus grande. Rappelons que Mme Ballantyne a incarné les personnages de Sailor Moon, de le reine Mayla dans Mia and Me et de Magnolia dans George de la Jungle pour ne nommer que ceux-là.

Maintenant, parmi les artistes écrivains et écrivaines ainsi que les créateurs et créatrices de bandes dessinées, nous avions de grands noms présents :

  • M. Arthur Suydam ayant créé entre autres la série Walking Dead, Marvel Zombies, Deadpool, Moonknight;
  • M. Jeik Dion, créateur des séries Amos D’Aragon, Aliss et Turbo Kid;
  • Mme Renée Witterstaetter, très grande créatrice de plusieurs œuvres mais travaillant également dans le domaine du cinéma et de la publicité;
  • Esbé, créateur des BD Soul Sister et le Bouddha Brisé;
  • Fabrice Forestier, créateur de Chasseurs de Sorcières;
  • Francois Lapierre, en collaboration avec M. Forestier, pour Chasseurs de Sorcières et créateur de plusieurs œuvres dont Les Chroniques Sauvages et L’Agent Double;
  • Hugo Bellavance, créateur de C’Est si Beau le Rouge;
  • Louis Paradis, collaborateur pour plusieurs fanzines et dessinateur de Les Sorcières du Mississipi;
  • Natasha Beaulieu, autrice pour la série Cités Intérieures et de Les Perles Noires;
  • Nick Micho, créateur de Blackrose Saga;
  • Patrick Blanchette, créateur de Aube du Monde des Rêves;
  • Philippe-Aubert Côté, créateur de Le Sculpteur de Vœux;
  • Serge Lapointe, collègue de Francis Lapierre, ayant participé à plusieurs œuvres avec les équipes de DC comics et Marvel. Il travaille toujours entre plusieurs projets tels Assassin’s Creed Visionaries, Tom Clancy’s Rainbow Six Siege et j’en passe.

Pour ce qui est de la grande salle, il y eut plusieurs présentations des divers invités dans lesquelles ils se présentaient, répondaient aux questions des fans et nous offraient un très bon divertissement. N’offrant aucune réserve, ils nous auront fait découvrir plusieurs de leurs secrets.

Nous avons eu également droit à deux excellents concerts de la part de l’OSS, ou l’Orchestre Select Start si vous préférez. Cet orchestre, créé en 2018, est basé à Québec et est composé de plus de 50 membres bénévoles jouant des arrangements principalement de jeux vidéo. Les deux concerts offerts durant le salon furent un concert le samedi sur Final Fantasy, qui était vraiment magnifique, et un concert le dimanche sur la franchise The Legend of Zelda, qui fût tout aussi mélodieux.

Si jamais vous êtes intéressés à participer au prochain concert, vous pourrez d’ailleurs trouver les billets ici : https://orchestreselectstart.wixsite.com/jeux

Ce concert, nommé Club Vidéo, portera sur la musique de films ayant eu des jeux ou vice-versa. N’hésitez pas, ça vaut le détour!

Et enfin, parmi les grands événements, nous ne pouvons pas passer à côté de la Mascarade.

Cette Mascarade est un concours de cosplay amateur de toutes catégories et de tous âges. Les concurrents devaient nous montrer leur plus beau cosplay et, aussi, nous faire une petite performance haute en couleur. Ayant plusieurs catégories allant de junior à artisan, nous avons pu voir de jeunes enfants, dont l’un de 4 ans avec la bande de Scooby-Doo, mais aussi des montages spectaculaires avec des mises en scènes magnifiques.

Il y a eu beaucoup de participants et, honnêtement, plusieurs d’entre eux m’ont particulièrement impressionné. Il y a eu beaucoup de styles différents, allant d’animes japonais aux jeux vidéo en passant par les séries télévisées.

Parmi les invités du Comiccon, les juges sont de grandes figures dans le domaine. Les juges invités furent Darkanival Butler, maitre cosplayeuse depuis 2011, Le Bon Barde Chaotique, maitre cosplayeuse depuis 2010 et Little White Rabbit, maitre cosplayeuse depuis plus de 10 ans.

L’événement se déroula le samedi en début de soirée et les résultats furent annoncés le dimanche. Le tout se déroula dans une frénésie hors du commun et ce fût une très belle expérience.

En fin de soirée, le samedi, un spectacle réservé aux adultes a aussi eu lieu avec l’équipe BurlesGeek Montréal, une troupe burlesque geek, qui nous ont offert un effeuillage à saveur d’animes, de mangas et de jeux vidéo.

Si vous désirez plus d’informations vous pourrez consulter le site du Comiccon de Québec. Le décompte est déjà commencé pour 2024 et les dates déjà annoncées, soit les 12 et 13 octobre 2024.

Sincèrement, j’y suis allé les deux jours et j’ai vraiment adoré. La foule était vraiment dense et heureuse. Les sourires étaient affichés sur tous les visages. Ce fût vraiment plaisant de voir autant les cosplayeurs et les cosplayeuses se prêter au jeu, de prendre des photos et aussi de faire de petites mises en scène avec les jeunes enfants, c’était vraiment magnifique à voir! Mais que dire également de voir le grand respect des gens qui se donnaient la peine de demander avant de prendre les photos, de sentir l’enthousiasme et aussi de voir la communauté se lier sous un même thème, de se prodiguer des conseils sur leurs costumes et même de parler de ce qui les animent sans retenue.

Si vous n’êtes jamais allé au Comiccon, je vous suggère sincèrement de vous le mettre à l’horaire pour 2024 car vous manquez vraiment quelque chose. Vous n’êtes pas obligé d’être un connaisseur pour apprécier le Comiccon, seulement de voir ce que les cosplayeurs sont capable de faire et de sentir l’ambiance joyeuse d’un grand salon rempli d’énergie, ça en vaut le détour.

Partager cet article
S'abonner :
Père de famille dévoué et gamer de longue date, spécialisé dans les RPG. Trippeux de techno, mais adorant tout ce qui est médiéval et ancienne culture japonaise. Jack adore tout ce qui sort de l'ordinaire (séries fantastiques, futuriste et animes japonais ). Un cœur jeune et encore trippeux dans l'âme.
Écrire un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.