Star Wars: Knights of the Old Republic Remake suspendu pour une période indéterminée

Patrick Tremblay
Patrick Tremblay
lecture de 3 minutes

Un nouveau jeu Star Wars très attendu connaît de sérieux problèmes, selon des personnes familières avec le projet.

Star Wars Knights of the Old Republic, le remake du jeu RPG de 2003, est retardé indéfiniment alors que les développeurs d’Aspyr Media tentent de comprendre ce qui va suivre après avoir brusquement licencié le directeur artistique, Jason Minor, et le directeur de la conception du jeu, Brad Prince, ce mois-ci.

Selon Bloomberg, une série de réunions a eu lieu tout au long du mois de juillet. Les deux chefs de studio ont déclaré aux employés que le projet était en pause et que l’entreprise chercherait de nouveaux contrats et opportunités de développement selon des personnes qui n’étaient pas autorisées à parler publiquement de la situation.

Knights of the Old Republic devait être l’un des premiers jeux de console Star Wars modernes sortis en dehors d’Electronic Arts Inc., qui détenait auparavant les droits de licence exclusifs. Cet accord expire en 2023, ouvrant la porte à de nouveaux jeux Star Wars de sociétés extérieures comme Aspyr, Ubisoft et Quantic Dream.

Le jeu a été annoncé en septembre dernier et est en développement depuis près de trois ans chez Aspyr, studio qui a été acheté par Embracer Group l’année dernière.

Le 30 juin, Aspyr avait finalisé une démo du jeu à montrer aux partenaires de production Lucasfilm Ltd. LLC et Sony Group Corp. Les développeurs étaient ravis et se sentaient sur la bonne voie, selon une personne familiarisée avec le projet, ils ont donc été choqués par ce qui s’est passé ensuite.

La semaine suivante, la société a licencié les deux directeurs. Aucun des deux n’a répondu aux demandes de commentaires mais Minor a, quant à lui, indiqué sur une page de médias sociaux que son licenciement était inattendu.

Selon deux personnes présentent à la dernière réunion, les chefs du studio ont dit au personnel que la démo n’était pas au niveau qu’ils voulaient qu’elle soit et que le projet serait interrompu. Une quantité disproportionnée de temps et d’argent ayant été consacré à la démo combinée au fait que le studio désirait que le jeu soit mis en marché d’ici la fin 2022 quand un objectif plus réaliste serait 2025, il semblerait que le sort du jeu soit entre les mains de Saber Interactive qui, à la demande d’Embracer, se joindra au projet ou, peut-être même, reprendra celui-ci entièrement.

Partager cet article
S'abonner :
Père de famille, gamer, chroniqueur pour Métro Média, développeur de jeu indépendant et programmeur dans la vie de tous les jours : j'initie mes enfants au plaisir du gaming avec les classiques des anciennes générations ainsi que les jeux récents.
Écrire un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.