TEST – Akropolis

Sébastien Boisvert
Sébastien Boisvert
lecture de 8 minutes

Tout un peuple compte sur vos talents d’architecte. Qui réussira à bâtir la cité la plus florissante?

Nom du jeuAkropolis
ÉditeurGigamic
Type de jeuPlacement de tuiles
LangueFrançais
Âge8+
Durée de partie25 minutes
Nombre de joueur(s)1-4
Public cibleFamilles

Au cœur de l’antique Méditerranée, des cités rivales cherchent à s’attirer richesse et gloire.

Les plus talentueux architectes de la Grèce antique s’attèlent à la tâche. Habitations, temples, marchés, jardins, casernes… Autant de quartiers qui permettront à votre ville de croître et se démarquer. Mais vos constructions doivent respecter une certaine harmonie et des règles bien précises pour espérer voir grimper le prestige de votre cité.

La pierre reste le nerf de la guerre. Prenez soin de disposer de suffisamment de carrières et n’oubliez pas de construire en étage pour élever votre cité vers les cieux.

Description

Akropolis est un jeu de placement de tuiles où le but est de placer des quartiers ou secteurs de manière à faire des points. Les tuiles sont faites de manière à contenir des secteur blanc, bleu, rouge, jaune, vert et mauve. La plupart représentent le quartier ou bâtisse, les autres contiennent des étoiles qui déterminent combien de points les secteurs vont donner si les conditions sont respectées.

Lors du tour du joueur, il y aura une tuile par joueur au centre plus deux tuiles supplémentaires placées dans une rangée. Le joueur peut prendre la tuile numéro 1 gratuitement ou, s’il veut prendre une tuile plus loin dans la rangée, il doit dépenser un cube blanc par tuile qu’il passe. S’il n’a pas de cube blanc, il est obligé de prendre la première tuile et la placer.

Pour placer une tuile, il faut la mettre soit imbriquée dans une autre où tu peux la placer par-dessus des tuiles déjà en place. Pour la placer sous forme d’un nouvel étage, il est important que la suite soit sur au moins deux tuiles différentes. On ne peut pas superposer une tuile sur une tuile unique. Toute tuile placée en étage vaut un point de plus lors du décompte des points. Une tuile qui vaudrait 3 x 1 étoile et donc vaudrait trois points. Si elle est au troisième étage, elle vaudra alors 3 x 3 x 1 étoile, donc 9 points.

Pour faire des points, il faut des tuiles avec la bonne couleur d’étoile et il faut bien penser comment on place ses tuiles et respecter les conditions comme discuté ci-haut.

Voici la liste des conditions :

  • Blanc : Les secteurs blancs ne donnent pas de points mais si une tuile couvre un quartier blanc, tu ramasses un cube blanc par secteur couvert;
  • Bleu : À la fin de la partie, le plus gros rassemblement de secteurs bleus donnera 1 point par secteur multiplié par le nombre d’étoiles bleues visibles en jeu;
  • Rouge : Les secteurs rouges doivent être en périphérie de la ville et donne 1 point par étoile pour chaque secteur qui est situé autour de la ville;
  • Jaune : Les secteurs jaunes doivent être séparés, et donne un point par étoile visible pour chaque secteur jaune qui n’est pas adjacent à un autre secteur jaune;
  • Mauve : Le secteurs mauves doit être entouré de tuiles, chaque secteur mauve qui n’a pas d’emplacement sans tuile autour de lui rapportera 1 point pour chaque étoile mauve;
  • Vert : Les secteurs verts peuvent être mis n’importe où et ils rapportent 1 point pour chaque étoile visible à la fin de la partie.

Public ciblé

Akropolis est un jeu qui plaira beaucoup aux fan de jeu comme Calico, Cascadia et même Carcassonne. Le jeu demande de bien penser à la manière et comment la tuile choisie sera positionnée. Les règles sont simples, le rythme du jeu est rapide et une partie ne durera pas plus de 20 à 30 minutes. Ceci en fait un jeu très accessible, facile à apprendre mais qui demande un certain temps à maîtriser. Très plaisant pour la moyenne des joueurs, mais peut-être un peut trop simple pour les joueurs vétérans.

Ce que j’ai aimé

  • Quand tu places une tuile convoitée et qu’elle prend l’endroit prévu, c’est vraiment plaisant;
  • Un bon mélange de maths, de stratégie et de vision à long terme;
  • Quand ta planification paie, c’est vraiment plaisant;
  • Les composantes sont de bonne qualité;
  • Le jeu n’est pas juste en 2D mais en 3D, ce qui permet d’avoir un haut potentiel de profondeur et de stratégies;
  • Une partie n’est pas longue, facile d’en jouer plusieurs en ligne.

Ce qui peut déplaire

  • Si un joueur te vole ton gros coup pour ensuite juste couvrir la tuile, ça peut être frustrant;
  • Quand les tuiles étoiles sortent toutes en fin de ligne et que tu n’as pas de cube blanc pour les ramasser;
  • Il n’existe aucun moyen de se rattraper si tu ne ramasses pas d’étoiles;
  • Tu es victime de l’ordre de sortie sauf si tu as des cubes et faire des cubes, c’est l’équivalent de perdre un tour, ce qui est gros dans ce jeu;
  • Un joueur mal positionné dans l’ordre des joueurs ou malchanceux va perdre car il ne produira pas de points.

Ce que je n’ai pas aimé

  • Le jeu est trop simple et injuste pour qu’un joueur expérimenté puisse vraiment l’apprécier, mais il est trop impitoyable pour les joueurs débutants qui feront l’erreur de négliger les étoiles ou la production de cubes blancs. Le jeu aurait bénéficié d’avoir un mode sans étoile plus simple et un mode avec étoile mais sans que ce soit un coup de chance pour les avoir en jeu.

Le « Gamer’s Spot »

À moins de se chercher un jeu simple et rapide, ce jeu ne plaira pas à l’ensemble des joueurs expérimentés. Trop peu de défis ou de contrôle pour réellement planifier et en bout de ligne, outre le décompte des points, le jeu n’est juste pas assez croquant pour les gamers. Cependant, en tant que jeu pour combler un trou entre deux autres, c’est bien. Probable néanmoins qu’un autre jeu plus intense sera sélectionné.

Un énorme “MERCI” à Randolph pour le jeu de société!

Partager cet article
Sébastien Boisvert (Morteigan sur BGG), est un passionné de jeux de société depuis plusieurs années. Il a commencé à jouer plus sérieusement en 2016 et a accumulé une collection de plus de 400 jeux allant des jeux pour ses enfants aux jeux pour gamers. Il partage déjà son avis régulièrement sur son groupe personnel de jeux de société depuis trois ans et il a plus de 800 commentaires sur Board Game Geek. Il aime tous les styles de jeux en général mais a beaucoup de réserve pour les jeux mal balancés, de Take-That inapproprié et pour les jeux de chance uniquement. Toujours prêt à jouer, il se fait un plaisir de découvrir de nouveaux jeux ou de rejouer ceux qui l’ont fait sourire.
Écrire un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.