TEST – Atelier Ryza 3, Alchemist of the End and the Secret Key est-il le voyage final aux racines de l’alchimie?

Jacques Moisan
Jacques Moisan
lecture de 23 minutes

Suivez les aventures de Reisalin “Ryza” Stout dans le chapitre final de la série Atelier Ryza

Jeu de rôle développé par Gust et KOEI TECMO, le jeu Atelier Ryza 3: Alchemist of the End and the Secret Key est le chapitre final de la trilogie Atelier Ryza, une franchise de jeux de rôle édité par KOEI TECMO.

L’alchimie, le chemin des Dragons et le Code de l’Univers, quels secrets le monde renferme-t-il?

Dans ce jeu, vous suivrez la suite des aventures de Ryza. Le tout se déroulera un an après les événements d’Atelier Ryza 2: Lost legends and the Secret Fairy. Après avoir terminé sa formation d’alchimiste et finalisé ses rapports à la capitale Ashra-am Baird, notre protagoniste retournera sur son île natale, Kurken, pour les vacances d’été afin d’y retrouver sa famille et ses amis Tao, Lent, Klaudia et Bos.

Cependant, il ne sera pas long avant que les événements s’enveniment. Un peu partout, de nouvelles îles font surface. Ces nouveaux paysages, tous aussi magnifiques que dangereux, sont apparus comme par magie. Très rapidement, Ryza et ses amis iront explorer ces nouvelles terres qui, mystérieusement, semblent familières pour Ryza. Le groupe finira par découvrir qu’elles recèlent plusieurs ruines pouvant dater de l’empire Klint et peut-être même encore plus anciennes.

En revanche, plusieurs phénomènes étranges se produiront petit à petit. Peu de temps après l’apparition de ces îles, Ryza commença à entendre une voix étrange dans sa tête. Celle-ci lui commande d’être la plus puissante alchimiste et de trouver le Code de l’Univers. Mais ce n’est pas tout, sans aucune explications, Ryza commencera à avoir des formules alchimiques qui apparaitront dans sa tête et, sans se poser de questions, elle tentera de reproduire l’une de ces formules. Après avoir terminé, elle créera une clé. Cette clé semble détenir un certain pouvoir inconnu, même pour Ryza. Quels secrets cette clé peut-elle contenir ? Et quel est ce fameux chemin des Dragons? Qu’est-ce que le code de l’Univers mentionné par cette voix apparue de nulle part?

Vous le découvrirez dans ce chapitre de la série Atelier Ryza.

Qu’est-ce que Atelier Ryza 3: Alchemist of the End and the Secret Key?

Atelier Ryza 3 est le troisième opus de la série Atelier Ryza et, selon les dires des développeurs, pourrait être le dernier. RPG avec un style de combat au tour par tour comprenant beaucoup d’action, vous devrez explorer plusieurs régions afin d’aider les gens, de développer votre alchimie et aussi découvrir les secrets de ce grand jeu. Vous devrez fabriquer sensiblement tout ce dont vous aurez besoin, le tout en amassant vos matériaux, en découvrant de nouvelles recettes via des formules que vous trouverez ou en améliorant celles déjà acquises.

À mon avis, celui-ci est le meilleur de la série car ils ont pris les meilleurs éléments des titres précédents et, également, d’autres titres tel Atelier Sophie et j’en passe.

Avec les améliorations au niveau des combats et de la fabrication d’objets, Atelier Ryza 3 est vraiment un très bon titre.

Gameplay général

Au niveau de gameplay, je serai honnête en disant qu’Atelier Ryza 3 n’est pas un jeu facile à maitriser, surtout si vous n’êtes pas habitués à ce genre.

Commençons donc par le début, voulez-vous?

Comme tout bon RPG, vous aurez quelques menus. Vous aurez les menus d’informations des personnages (statuts) qui vous montreront les statistiques des personnages mais également des habiletés qu’ils auront appris. En plus des habiletés passives qui donnent quelques bonis, vous aurez aussi des habiletés d’attaques que vous pouvez personnaliser et attribuer aux boutons désirés ainsi que des habiletés de liens. Il est vrai qu’ils n’apprennent pas beaucoup d’attaques, mais celles-ci évoluent au fur et à mesure que vous montez de niveaux. Même chose pour les habiletés de liens qui vous donneront d’avantages d’options au fil du temps.

Le jeu vous donne l’opportunité d’avoir 11 personnages jouables tout au long de votre aventure. Vous aurez un menu pour éditer votre groupe puisqu’uniquement cinq personnages seront actifs en combat, soit trois attaquants et deux supports. Les autres personnages seront placés en réserve.

Dans ce menu, vous pourrez aussi gérer vos équipements et vos attributs de combat lors des combos. Comme vous pouvez le voir, rien de bien méchant de ce côté.

Vous pourrez aussi gérer votre « panier » de matériaux. En effet, comme vous devez ramasser vos matériaux un peu partout, vous avez un panier qui a un nombre limité d’espaces, soit 300 au départ et croyez-moi, il y en a tellement qu’il ne vous faudra pas long pour le remplir. Une fois plein, vous devez retourner à votre atelier afin de le vider dans votre coffre. Heureusement, cette partie se fait automatiquement au moment où vous mettez les pieds dans l’Atelier. Étant un collecteur un peu compulsif, je dirais que ce fût un point agaçant pour moi car je devais retourner vider ce panier quasiment aux 20 minutes.

Vous avez également le menu des quêtes. De ce côté, je vous le dis, vous ne serez jamais à court de choses à faire. Il existe six types de quêtes disponibles dans le jeu. Bien entendu, il y a les les quêtes principales d’histoire qui vous fera progresser dans le récit mais vous aurez également des quêtes de « monde ». Celles-ci n’ont pratiquement pas d’impacts sur l’histoire mais, en accomplissant ces quêtes, vous pourrez effectuer des changements dans l’environnement et aussi sur les PNJs qui peuplent les différentes régions. Il est toutefois bien intéressant de suivre ces mini récits.

Ensuite vous avez les quêtes de personnages qui, de leurs côtés, montrent le développement de vos alliés en général. Vous trouverez des quêtes dites « normales » qui sont là pour vous récompenser d’objets ou bien de points d’alchimie. Vous aurez également des quêtes de groupe. Celles-ci sont un peu de tout à faire avec des personnages précis. En les accomplissant vous recevrez des bonis de statistiques.

Finalement, seront disponibles des quêtes aléatoires. Celles-ci apparaitront vraiment sans prévenir et iront de tuer des monstres à livrer des matériaux pour les habitants.

En combinant le tout, si vous trouvez le moyen de dire que le jeu est vide, il y a vraiment un problème!

Vous aurez un guide qui renfermera les aides, les tutoriaux ainsi que toutes les informations que vous aurez accumulées pendant votre voyage. Fait intéressant: dans ce titre, vous pourrez non seulement consulter la liste des matériaux mais aussi savoir dans quelles régions vous pouvez les obtenir, facilitant vos cueillettes en cas de besoin.

Toujours dans les menus, vous devrez gérer vos objets de voyage comme les outils de récolte et autres utiles pour effectuer des actions comme nager sous l’eau, planer, appeler une monture ou même faire des sauts en lianes.

Vous aurez un menu pour gérer vos clés car l’un des pouvoirs de la clé créée à l’origine par Ryza est de se dupliquer et d’en créer d’autres. Vous devrez donc gérer un trousseau durant votre périple.

La fabrication des clés est simple mais de bien les gérer est un peu plus complexe. Pour la fabrication, il y a deux façons d’en faire: la première est de se rendre dans un point d’intérêt sur la carte. Ces points d’intérêts sont TRÈS nombreux, fort heureusement, car ils servent également de points pour effectuer des voyages rapides qui seront très pratiques pour vider son panier à l’Atelier et revenir rapidement. Ils accumulent également de l’énergie au fil du temps. Lorsque cette énergie atteint 100%, vous pourrez utiliser une clé dite « hollow » au départ ou bien une clé vide de votre fabrication, lorsque vous aurez progressé dans le jeu, afin d’en créer une qui aura différents pouvoirs. La seconde façon de créer ces clés est en combat. Dans le menu des objets de combat, lorsqu’un monstre a 80% de vie restante ou moins, vous pourrez tenter de créer une clé en utilisant le monstre comme source d’énergie. Évidemment, plus les points de vie sont bas, plus vous aurez de chances de succès.

Chaque clé aura son élément et possèdera différents atouts ainsi que différents types. Je ne vous dresserai pas la liste des atouts disponibles car ce serait vraiment beaucoup trop long! Vous pourrez les vérifier dans votre guide dans le jeu. En ce qui concerne les types, vous en aurez quatre différents, soit celles qui seront là pour vous faire ouvrir des barrières et des coffres un peu partout sur la carte. Le second sera des clés qui peuvent être utilisées en combat afin de vous octroyer un grand boni pendant une limite de temps. Le troisième type fait en sorte que vous pouvez les utiliser pour vous aider pendant la fabrication d’objets lors de vos créations alchimiques, allant d’ajouter des éléments, d’augmenter la qualité des objets et j’en passe. Pour finir, le dernier type de clé consiste en une pièce d’équipement que vous pouvez donner à vos personnages afin d’augmenter grandement leurs capacités de combat.

Cette nouveauté dans Atelier Ryza 3 est une très belle mécanique ajoutée et est très versatile, ce qui permet tellement de possibilités que vous devrez expérimenter avant de trouver celles qui vous seront les plus utiles.

Parlons d’exploration, maintenant!

Fait de superbe façon, Atelier Ryza 3 n’a plus vraiment de « zone » à proprement dit. Mis à part certains donjons, tout est maintenant plus en monde ouvert. Même si la carte est séparée en zones sur une même île, il n’y a pas de chargement et vous pouvez voyager librement et changer de zone sans même vous en rendre compte si ce n’est le paysage qui change. C’est donc un immense plus value pour moi.

Comme mentionné plus haut, il y a beaucoup de points d’intérêts sur la carte, ce qui vous permet d’effectuer des voyages rapides. Ayant testé le jeu sur PS5, j’ai été agréablement surpris que, même en voyage rapide, le temps de chargement est minime. Et, comme si la région de Kurken n’était pas assez grande, vous voyagerez aussi dans trois autres royaumes presque aussi grands.

Pendant votre exploration, vous pourrez nager, plonger sous l’eau, grimper sur des falaises et même planer. Sans compter les multiples combats qui vous attendent, vous devrez aussi récolter une multitude de matériaux en utilisant vos outils comme le marteau, la hache, la faux, le filet à insectes, la canne à pêche et le bâton.

Sans même chercher, vous aurez une abondance de ressources à récupérer, le tout de façon différentes avec les multiples outils, le tout sur des arbres, des rochers, des cristaux, des plantes et j’en passe. Par exemple, si vous utilisez votre bâton pour frapper un arbre, vous ferez tomber des fruits. Si vous prenez la hache, vous obtiendrez du bois et, finalement, si vous prenez la faux, vous obtiendrez de l’écorce. Il vous faudra donc expérimenter et récolter ce dont vous avez besoin mais attention pour ne pas trop remplir votre panier, faute de quoi vous ferez BEAUCOUP d’aller-retours.

Un système de combat traditionnel aux RPG

Pour les combats, au début, c’est plutôt facile. Ayant une jauge d’attente d’action (ATB) qui est maintenant un cercle autour de votre jauge AP (action points), dès que cette barre est pleine, vous serez en mesure d’attaquer et faire un combo ou bien d’utiliser des objets. Cependant, vous aurez trois jauges différentes à gérer.

La première, la jauge AP. Celle-ci se remplie à chaque coup donné ou reçu. Celle-ci sert à utiliser vos attaques spéciales et, ainsi, faire des attaques physiques ou magiques afin de prolonger votre combo. La seconde jauge, intitulée CC (core crystals), augmente à chaque fois que vous utilisez une attaque spéciale en utilisant les AP et est nécessaire, entre autres, à l’utilisation des objets tels les bombes et les objets de soins. Chaque objet a son propre coût en CC. La dernière jauge est votre niveau de combat. Plus celui-ci augmente, plus votre combo normal augmente et, plus tard dans le jeu, vous pourrez être en mesure de l’utiliser afin de faire des attaques supplémentaires très puissantes avec vos personnages et même votre attaque ultime.

Mis à part les attaques et l’utilisation des objets, vous pourrez également, durant votre combo, changer de personnage avec l’un de ceux en support pour remplir le plus possible vos jauges différentes et changer de type d’attaques.

Vous pouvez, si vous le désirez, changer le mode de combat de vos alliés non contrôlés. Évidement, durant l’action, vous pouvez changer de personnage pour effectuer vos actions à votre guise mais les deux autres personnages qui vous assistent agiront par eux-mêmes. Vous pourrez alors placer ceux-ci en mode « support ». Dans ce mode ils ne feront qu’attaquer et vous supporter. Autrement, vous pourrez les mettre en mode « agressif ». Dans celui-ci, non seulement ils attaqueront mais ils utiliseront aussi les objets et utiliseront leurs attaques spéciales à leur guise. Les deux modes ont leurs avantages et leurs inconvénients. En mode support, ils ne font qu’attaquer donc ils seront plus faibles. En revanche, vous aurez le contrôle total sur les AP et les CC. En mode agressif, ils sont clairement plus utiles avec les objets et leurs attaques mais la gestion des jauges sera plus difficiles puisqu’ils les utilisent également.

En dernier et non le moindre: l’alchimie

La fabrication d’objets et assez complexe. Tout au long de votre périple, vous apprendrez des formules pour la fabrication d’absolument TOUT. Allant des matériaux complexes aux objets de voyage et de combat en passant par vos équipements. Vous devrez avoir beaucoup de composantes en plus de devoir vous armer de patience.

Chaque matériau que vous obtiendrez aura une quantité, une qualité, un élément et des atouts de façon aléatoire. Bien sûr, plus vos outils seront de qualité et possèderont d’atouts augmentant la collecte, meilleures seront vos composantes lors des récoltes.

Vient par la suite la fabrication qui consiste à suivre les formules alchimiques. Lorsque vous effectuez une formule, vous devrez gérer la qualité de l’objet à fabriquer, quels seront les atouts que vous voulez avoir dessus, par exemple une épée ayant une plus grande force d’attaque, mais également les bonis insérés dans la recette elle-même. Ces bonis peuvent éventuellement vous faire découvrir de nouvelles recettes pour des objets encore meilleurs, c’est peu dire! Je vous dirais même que d’avoir un objet de soin du début du jeu à sa meilleure qualité est mieux qu’un élixir de haut niveau avec une qualité moyenne. Vous ferez beaucoup d’essais et d’erreurs avant d’atteindre la perfection car il y a tellement d’atouts, de super atouts, de bonis et de malus possibles que les combinaisons sont presque infinies.

Il y a, bien entendu, une façon d’effectuer une fabrication automatique mais c’est à utiliser avec parcimonie. Si vous prenez une fabrication automatique en sélectionnant haute qualité, le système utilisera tous vos composantes de haute qualité mais vous pourriez perdre des effets car utilisées sur un objet qui n’en bénéficie aucunement les effets ou bien ne possède pas assez de fentes déverrouillées.

Afin de bien garnir votre livre de formules, vous récolterez des points d’alchimie à chaque fabrication d’objets ainsi qu’en accomplissant des quêtes. Avec ces points, vous aurez un menu avec un arbre de compétences dans lequel vous y attribuerez ces points afin d’avoir des nouvelles formules, des bonis de collecte et même un panier plus grand.

Conclusion

En conclusion, Atelier Ryza 3: Alchemist of the End and the Secret Key est LE MEILLEUR Atelier que j’ai joué jusqu’à ce jour. Il y a tellement de choses à faire dans le jeu que nous n’avons pas le temps de nous ennuyer. Même si le temps de jeu estimé à 30 heures semble peu, dites-vous que ce n’est que le temps du récit et non le temps du jeu total. Selon moi, en faisant de tout, il se peut fortement que ça ait plutôt autour de 60 heures.

Avec un monde coloré à souhait, peu importe où vous vous rendez, le simple fait de voyager à travers cet univers est un plaisir. Le niveau graphique a grandement été travaillé, la trame sonore, malgré qu’elle soit un peu limitée à mon goût, est très belle et très plaisante à l’oreille. À la fois douce en exploration que les musiques de combats entrainantes, tout y est.

L’histoire intrigante et pleine de mystère qui fait que vous voulez toujours en savoir plus, sans compter qu’avec les quêtes de « monde », vous pourrez vivre un mini récit dans chaque royaume, ce qui vous en dit plus sur les habitants et leur façon de vivre.

Les personnages ont beaucoup plus d’expressions et les sentiments se font beaucoup plus sentir dans ce titre. Nous pouvons clairement voir toute la gamme d’émotions et des sentiments de chaque personnage à travers l’histoire principale et les quêtes de type personnages.

En fait, les seuls points négatifs trouvés pour ma part sont ceux-ci : les personnages parlent trop! Ils sont toujours en train de parler et, malheureusement, ça devient quelques fois agaçants, surtout que nous ne pouvons pas tout lire. J’ai eu droit à quelques glitchs de caméra dans lequel je ne voyais plus rien, facilement corrigeable avec un voyage rapide mais bon, et aussi durant quelques cinématiques dans lesquelles je ne pouvais voir le texte écrit en blanc sur un fond très lumineux. Malheureusement, le jeu est strictement en japonais avec sous-titres anglais. Alors oui, il y a eu des moments où je ne voyais pas bien le texte et mon japonais n’étant pas fidèle, je n’ai pas toujours compris tout ce qui se disait.

Ceci dit, si vous avez déjà joué aux Atelier Ryza et Atelier Ryza 2, n’hésitez pas, vous voudrez jouer à celui-ci!

Pour ceux qui seraient nouveaux dans ce style de RPG, je vous conseille fortement de débuter à partir du premier titre de la série, d’une part pour en apprendre sur la fabrication des objets et le style du jeu mais principalement pour vivre le récit complet de Ryza.

Un énorme “MERCI” à KOEI TECMO pour la copie du jeu!

Nom du jeuAtelier Ryza 3: Alchemist of the End and the Secret Key
Date de sortie24 Mars 2023
DéveloppeurGust / Koei Tecmo
SérieAtelier
ÉditeurKoei Tecmo
Plates-formesNintendo Switch, PC, PlayStation 4, PlayStation 5
GenreJeu de rôle
Mode de jeuSolo
LangueJaponais sous-titré anglais

Atelier Ryza 3: Alchemist of the End & The Secret Key

79.99$
8.7

Graphismes

8.5/10

Trame Sonore

8.0/10

Jouabilité

9.0/10

Scénario

9.0/10

Durée de vie

9.0/10

Pour

  • Bons ajouts de mécaniques de jeu tant dans les combats que le système de clés
  • Beaucoup de personnalisation possible
  • Histoire intrigante et monde très vivant
  • Énormément de choses à faire

Contre

  • Pas de choix de langues
  • Trop de dialogues vides
  • Quelques bugs de caméra et de textes illisibles
Partager cet article
S'abonner :
Père de famille dévoué et gamer de longue date, spécialisé dans les RPG. Trippeux de techno, mais adorant tout ce qui est médiéval et ancienne culture japonaise. Jack adore tout ce qui sort de l'ordinaire (séries fantastiques, futuriste et animes japonais ). Un cœur jeune et encore trippeux dans l'âme.
Écrire un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.