TEST – Attrapez votre foulard rouge et partez à l’aventure dans Scarf

Gabriel Smith
Gabriel Smith
lecture de 7 minutes

Incarnez un petit personnage aux couleurs bleu et blanc ayant un énorme foulard rouge au cou. Ce fameux foulard, qui donne son nom au jeu, vous trouvera pour accomplir sa quête, quête qui sera malheureusement très courte mais très bien du même coup. 

Scarf est un jeu développé par Uprising Studios et publié par THQ Nordic. Passé inaperçu à sa sortie, ce jeu de plateforme n’est disponible que sur PC au prix de 20.99$. Dans ce texte vous allez découvrir si oui ou non Scarf vaut son petit prix.

Un foulard stylé comme un dragon

Vous demandant d’ouvrir un portail pour qu’il puisse retrouver ses semblables, il vous faudra retrouver six esprits (je vais les appeler de cette façon) dispersés au sein de trois niveaux : la forêt, le désert et l’océan. Une fois en possession de ces six esprits, vous allez pouvoir ouvrir le grand portail pour que votre foulard dragon retrouve sa « famille », ce qui mènera à la fin du jeu. 

Vous allez aussi avoir cinq objets à retrouver parmi les niveaux ainsi que des souvenirs, ce qui vous donnera en tout et partout neuf souvenirs et quinze objets à récupérer. 

Le jeu contient une bonne histoire mais, par moment, j’ai trouvé que cela manquait d’explications. J’ai fini le jeu et je ne connais pas le nom de notre personnage, j’en déduis alors qu’il se nomme Scarf.

Aide-moi à sauter, petit foulard!

Le gameplay de Scarf est l’un des deux gros points forts du jeu. Vous allez avoir à résoudre plusieurs puzzles avec un level design absolument parfait. J’avais l’impression de jouer trois donjons de Zelda un derrière l’autre. 

Votre foulard vous aidera dans cette quête, se transformant en paravoile ou même vous faire exécuter un double saut. Par moment le foulard vous sera enlevé et vous allez devoir réaliser une partie du niveau sans lui, apportant ici un certain défi. 

Les nombreux puzzles ne se résument pas qu’à sauter de plateforme en plateforme, vous allez faire face à des énigmes sous l’eau, des énigmes qui nécessitent des animaux et même avec un léger contrôle du vent. 

Au fait, si nous parlions des ennemis que le jeu offre? En fait, il n’y en n’a pas! Hé oui, le jeu n’a pas de système de combat et vous n’allez devoir en aucun cas vous battre. Vous n’avez, du même coup, aucun boss à vaincre. Au début, je trouvais que ça manquait énormément au jeu, mais on réalise que cela fait en sorte que les développeurs se sont concentrés sur les énigmes. 

Difficile de parler d’un jeu de plateforme sans devoir parler du système de gestion de la caméra. J’ai eu plusieurs bugs à ce niveau, incluant quelques bugs de collision mais le tout n’est rien de majeur et ne m’a jamais empêché d’avoir du plaisir.

Un jeu très coloré!

Scarf est beau mais très beau en termes de visuel et est aussi très coloré. Quand vous tomberez dans le niveau de l’océan, les parties qui se déroulent dans l’eau sont sublimes! On y retrouve de nombreuses algues et coquillages et démontre clairement que ce n’est aucunement vide. 

Pour le niveau du désert, ouf que c’est beau à l’œil! La simple marche dans le sable va donner un sourire à ceux qui adorent les graphiques avant tout dans un jeu. Pour ce niveau vous allez également avoir des montagnes qui sont également bien réalisées. Cela semble loufoque que nous parlons de montagnes mais je dois prendre le moment de l’écrire parce qu’on réalise que le studio a fait un beau travail au niveau visuel.

Vous avez, finalement, le niveau de la forêt qui, je trouve, est le plus beau des trois. Les arbres, les animaux, les grottes et les effets de lumière qui sont bien réalisées quand vous vous retrouvez dans une section plus sombre.  

Scarf ne vous décevra pas du côté graphique, mais peut être du côté de la trame sonore. Les musiques choisies pour le jeu sont bien mais souvent trop faibles en tonalité car les effets sonores sont trop bruyants. Ils ne sont pas bruyants mais bien vraiment fatigants à attendre. L’effet de l’eau est un son de quatre secondes qui joue en boucle, par moment je peux vous dire que cela peut rendre quelqu’un fou!

Le jeu n’offre pas de traduction française lors des cinématiques! Vous allez donc devoir lire les sous-titres car, oui, le jeu offre des sous-titres en français. On est bien en 2022 après tout, non?

La conclusion

Ma critique peut sembler courte, mais il ne faut pas oublier que le jeu ne dure que deux heures et demie et que pour le faire à 100%, il vous faudra moins de cinq heures et ce, sans guide, je vous le garantie! Les sections de puzzles sont généralement faciles. Tout au long de mon test, j’avais l’impression de jouer à une démo technique. Le gameplay est bien, les graphismes superbes mais des effets sonores, eux, tapent sur les nerfs.

Scarf est un jeu que l’on se procure pour un vingt dollars et le prix est parfait. C’est du bonbon aux yeux et d’un plaisir fou malgré sa très courte durée.

Un énorme « MERCI » à THQ Nordic pour la copie du jeu!

Scarf

20.99$
6.4

Graphismes

9.0/10

Trame Sonore

5.5/10

Jouabilité

8.5/10

Scénario

6.0/10

Durée de vie

3.0/10

Pour

  • Superbes graphismes
  • Level design génial
  • Très coloré

Contre

  • Quelques petits bugs mais rien de majeur
  • Les effets sonores
  • L'histoire trop peu développée
  • Temps de jeu beaucoup trop court
Partager cet article
Animateur du podcast G Pour Geek, Gabriel est un passionné de jeux vidéo depuis l'âge de cinq ans. Il aime avant tout les FPS, RPG et surtout les jeux de plateformes. Fanatique de Nintendo, bandes dessinées et de lutte également. Trois sujets qu'il essaie d'être le plus objectif possible malgré son amour pour les trois.
Écrire un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.