TEST – Le Fury GT-EV3 ravivra votre amour pour les jeux de course

Gabriel Smith
Gabriel Smith
lecture de 8 minutes

Un volant venant de l’entreprise québécoise EVORETRO qui donnera une immersion complètement différente aux jeux de course! 

Je ne suis pas le plus grand amateur de jeux de course. Par contre, quand il s’agit de piloter un bolide dans un jeu vidéo à l’aide d’un volant, mon approche est bien différente! J’ai donc eu le plaisir de tester le tout nouveau volant de EVORETRO, le Fury GT-EV3.

Un volant qui ravira les fans de Mario Kart

On retrouve dans la boite, un volant possédant les touches X/Y/A/B, LT, RT,LSB.RSB, une croix directionnelle, deux gâchettes en arrière du volant illustré de LB et RB puis quelques buttons qui seront utiles pour ceux qui sont plus expérimentés avec les volants de courses. Sachez que sur la base du volant se trouve le bras qui servira à changer les vitesses pour ceux qui désirent jouer en mode manuelle. Cette base possède deux poignées derrière le volant pour être en mesure de bien le visser à une table, par exemple. Ceci est, soit dit en passant, un très bon point positif si on le compare à son prédécesseur, le volant EV2, qui était en fait des attaches-suces. Le tout est hyper simple a visser et le résultat est solide. N’ayez peur, le tout est conçu pour ne pas abîmer les meubles. 

J’ai parlé du bras de vitesses, ce qui signifie que l’on retrouve également des pédales. Ces pédales sont reliées par un fil à la base du volant qui, à son tour, est connecté à la console. Pour être en mesure de jouer sur la PlayStation 4, sachez qu’il faudra connecter la DualShock 4 au volant. 

Le volant est compatible avec PC, PlayStation 4 et Nintendo Switch. Sachez qu’il est possible de jouer avec sur la PlayStation 5 si on insère un CD de la PS4 et que la DualShock 4 est connectée au volant.

Un sac de transport est également offert avec le volant, facilitant ainsi les déplacements.

Alors ça en vaut la peine?

C’est dur de ne pas aimer jouer avec un volant car l’expérience fait en sorte que le gameplay est différent. Cela signifie que j’adoré le produit et je vais vous expliquer pourquoi.

Avant de commencer à vous expliquer chaque expérience pour chaque support, parlons des aspects généraux du volant. Le volant est capable de réaliser un 270 degrés et un système de retour permet de simplement lâcher le volant au lieu de faire de rotationner celui-ci de gauche à droite ou vice-versa. Pour ceux qui n’ont pas de permis, sachez qu’ un volant retrouve toujours sa position initiale. Au tout début, j’ai eu l’impression que le produit était hyper sensible lors de mes premières sessions de jeu. C’est à ce moment que j’ai découvert le bouton rouge sur le volant qui sert à ajuster la sensibilité de la rotation, démontrant qu’il est très facile de pouvoir ajuster celle-ci.

Pour ce qui est de mon expérience concernant le côté PlayStation 4, j’ai essayé deux jeux totalement différents : Need For Speed Heat pour ce qui est des jeux de courses de type “Arcade” et Gran Turismo 7 pour ce qui est des jeux de courses de type “Simulation”. Le tout était hyper fluide et je n’ai remarqué aucun problème de temps de réponse entre le produit et la console. Ce que l’on appelle communément, dans le jargon, le “Input Lag”. En fait, il n’y a peut-être que la méthode de connexion et synchronisation qui m’a légèrement déplue. N’ayant plus de produits PlayStation 4, j’ai dû emprunter la manette d’un ami pour pouvoir tester celui-ci puisqu’il n’est pas compatible avec la DualSense.

Pour la Nintendo Switch, le Fury GT-EV3 est clairement un incontournable. J’ai essayé le volant avec Wreckfest et le jeu le plus vendu de la console, Mario Kart 8 Deluxe. Encore une fois ici, aucun délai dans le temps de réponse et le volant fonctionne hyper bien avec Wreckfest. Pour ce qui est de Mario Kart, vous allez devoir reconfigurer les boutons car car les pédales remplacent les gâchettes de la Joy Con. Si vous avez une bonne mémoire, bouton d’accélération dans Mario Kart est le bouton A. Vous allez donc devoir changer les boutons directement via la configuration du volant ou de créer un profil précis sur votre Nintendo Switch. Une fois que tout cela est fait, Mario Kart devient encore meilleur que de jouer avec une manette et, de mon côté, c’est devenu une façon d’y jouer par défaut. 

Pour le PC, dites-vous que le Gamepass est présent pour vous donner plus de jeux mais, pour ma part, j’ai essayé le Fury GT-EV3 avec Garfield Kart – Furious Racing. Certes, je vais le redire encore une fois mais, aucun délai de réponse entre le volant et le PC. Bien que Garfield Kart ne soit pas un gros jeu, mon plaisir était bien présent. Pour ce qui est de la compatibilité, il n’a été nécessaire que le branchement. Le reste était déjà déjà reconnu par mon ordinateur.

Conclusion

Son seul défaut est sans doute le manque de compatibilité avec les consoles XBox sachant que le modèle précédent avait une compatibilité avec celui-ci. Bien entendu, un ensemble de volant prend beaucoup de place mais, autre que cela, je ne pourrais lui trouver quelconque autre défaut. Il s’agit d’un excellent produit qui se vend à un peu moins de 140,00$, ce qui est très peu cher pour un ensemble complet incluant volant, pédales et même le module de conduite manuelle. Il s’agit d’un super bon produit facilement configurable et calibrable et, peu importe le jeu auquel j’ai pu jouer, le plaisir était au rendez-vous. On parle ici d’un volant de très bonne qualité et de fabrication québécoise en plus! Il est définitivement, à mes yeux, un incontournable sur la Nintendo Switch pour jouer à Mario Kart!

Un énorme “MERCI” à EVORETRO pour l’ensemble de volant!

Nom du produitFury GT-EV3
Date de sortie1er octobre 2022
FabriquantEVORETRO
Plates-formesNintendo Switch, PC, PlayStation 4, PlayStation 5 (avec jeux PS4 et manette DualShock 4)

Fury GT-EV3

139.99$
9.3

Appréciation générale

9.3/10

Pour

  • Produit de très bonne qualité
  • Effet ressenti d'un vrai volant présent
  • Parfait pour la Nintendo Switch
  • Le prix est très bon au niveau rapport qualité/prix

Contre

  • Pas de compatibilité avec la console XBox
Partager cet article
Animateur du podcast G Pour Geek, Gabriel est un passionné de jeux vidéo depuis l'âge de cinq ans. Il aime avant tout les FPS, RPG et surtout les jeux de plateformes. Fanatique de Nintendo, bandes dessinées et de lutte également. Trois sujets qu'il essaie d'être le plus objectif possible malgré son amour pour les trois.
Écrire un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.