TEST – Metroid Prime Remastered ou l’art de nous amener vers Metroid Prime 4

Patrick Tremblay
Patrick Tremblay
lecture de 12 minutes

Plutôt que d’opter pour un enième port HD de Metroid Prime, Nintendo nous a plutôt offert un jeu entièrement refait pour la Nintendo Switch

Il nous arrive hélas trop souvent de se rendre compte que nos souvenirs sont parfois trompeurs. C’est le cas avec Metroid Prime, sorti à la base sur la GameCube pour nos télés au format 4:3, puis en la remastérisassion HD pour nos écrans 16:9 sur la Wii. Ô combien ce jeu était donc beau! Sublime, même! Avec tous ces effets de l’atmosphère, les explosions qui faisaient refléter le visage de Samus Aran dans sa propre visière et tout ça.

Ô mon Dieu que la nostalgie peut être une arme dangereuse! Car dès l’annonce de Metroid Prime Remastered, j’ai vu autant de gens être excité que d’autres dire que le jeu n’était qu’un “autre port inutile et inchangé”.

Le défi lancé, les studios de développement Retro Studios ainsi qu’Iron Galaxy nous ont concocté le retour de l’excellente première aventure en 3D de Samus Aran, la chasseuse de prime. Qu’à cela ne tienne, non seulement les studios ont réussi à nous offrir un jeu 100% fonctionnel sur la Nintendo Switch mais ils l’ont fait non pas sans efforts car le jeu, bien qu’identique à sa version originale au niveau de l’histoire, voit son design audiovisuel entièrement revampé!

En effet, le jeu n’est pas uniquement le portage “encore plus HD” d’un “remaster HD” du jeu mais bel et bien un redesign complet du jeu, autant au niveau visuel qui, je dois le dire, est époustouflant, et audio.

D’ailleurs, afin de briser tout de suite le mythe du “simple portage”, regardez cette vidéo offerte par ElAnalistaDeBits qui démontre assez bien les différences entre chaque version du jeu. Vous pourrez y voir assez bien que les seules grandes différences entre l’édition GameCube et Wii est le passage à l’affichage 16:9 et un visuel quelque peu amélioré, comparativement à la version Switch qui reprend un visuel un peu plus comme Metroid Dread.

Vidéo comparative des jeux selon la version de chaque console

Maintenant, assez parlé du fait que c’est un jeu remastérisé et passons aux choses sérieuses : ce qui fait que ce jeu est un chef d’oeuvre ayant marqué l’univers des gamers en 2002 car Metroid Prime Remastered nous offre la possibilité de revivre la même aventure de façon complètement intacte.

Explorons la mystérieuse planète Talon IV en vue à la première personne comme pour la première fois dans cette franchise reconnue pour être un plateformeur 2D incroyable, dans un environnement qui nous déstabilisera et nous fera affronter et analyser toutes sortes de créatures et de dangers, le tout en se faufilant dans diverses zones, s’engouffrant dans de multiples endroits secrets et récupérant moultes objets importants à notre progression, le tout sur une carte gigantesque.

Un jeu difficile à rendre justice

Honnêtement, il est difficile de parler de Metroid Prime sans avoir peur d’utiliser les mauvais mots pour le décrire. C’est une oeuvre qui démontre tout l’amour que le développeur a pour cette franchise. Pour ceux qui ne connaissent pas ce jeu, sachez qu’il n’y a qu’une façon d’en parler : tout ce que ce jeu fait, il le fait impeccablement bien et avec une maitrise à faire rougir de jalousie bien des jeux sortis encore récemment. Pourtant, on parle ici d’un jeu considéré “rétro” qui a soufflé ses 20 bougies l’an dernier.

Vous ne me croyez pas? Demandez à n’importe quel gamer qui a pu y jouer à l’époque et il vous le dira : le level design, les décors, le gameplay, la musique, l’histoire, les puzzles, les créatures et les boss de ce jeu sont absolument tous intéressants. Le niveau de détail dans chaque segment de création de ce jeu est tout simplement incroyable, ayant bercé l’imaginaire de chacun de nous pendant des années. Ce n’est pas pour rien qu’année après année, les gens demandaient à ravoir la trilogie Prime sur la Nintendo Switch et l’excitation qu’ont eu les joueurs à l’annonce de Metroid Prime 4.

La seule chose qu’il manquait à ce jeu, bien qu’à notre époque nous savions que le visuel proposé était à la limite que ce que la génération de console pouvait offrir, c’était d’avoir un visuel à couper le souffle. Eh bien voilà, c’est fait. Retro Studios et Iron Galaxy ont réussi à rendre ce jeu intemporel en le faisant passer sur la génération actuelle de console avec ce visuel intense, riche, coloré et fluide à 60 ips. J’oserais même dire que si ceux-ci ont l’intention de nous offrir un Metroid Prime 4 avec le même engin visuel, je n’en serais absolument pas déçu!

Non, ce n’est pas qu’une question de visuel, j’y arrive!

Je sais, je suis en pamoison devant le nouveau visuel du jeu mais ne vous en faites pas, ce n’est vraiment pas tout! Certes, le visuel a reçu un très gros lifting au point d’être probablement l’un des plus beaux jeux visuellement parlant sur la console mais cela ne touche pas que le lifting des décors. Les ennemis, les boss, le système d’éclairage et la gestion des ombres ont également été améliorés. Même Samus a eu droit à ce coup de pouce visuel qui la rend encore plus badass que jamais.

On aurait pu penser qu’avec ce lifting serait venu des temps de chargement inutilement longs mais ce n’est absolument pas le cas. Les temps de chargement quand on passe d’une zone à l’autre sont tout de même assez rapide et oubliez les risques de chargement quand vous passez d’une salle à une autre en tentant de franchir une porte car ceux-ci ont complètement disparus. Vous n’aurez non plus aucun souci visuel quant à la possibilité d’avoir des pop-ins, ces fameux obstacles qui apparaissent comme ça, après tout le reste.

L’éclairage et les jeux d’ombres ont également énormément été revampés, offrant vraiment de l’intensité quand nous voyageons dans certaines des zones, surtout celle des cavernes de Magmoor.

La bande-son a également été améliorée, offrant un meilleur rendu auditif avec la musique des zones, les cris des créatures, les bruits de pas, les explosions et plus encore. Tout a été poussé de façon à vous mettre dans l’ambiance de la plus belle façon qui soit.

On ne touche pas à ce qui n’est pas brisé

Souvent, j’ai parlé du fait que je trouvais dommage de voir certains jeux être remastérisés ou avoir des refontes complètes être proposés et de se rendre compte que le niveau de difficulté, surtout sur les boss, est devenu beaucoup plus facile que “dans mon temps” (ouch!). Retro Studios a, quant à lui, décidé de concerver le moteur original du jeu et de ne pas toucher à l’IA des créatures et des boss ou à nos contrôles. Tout est resté exactement comme c’était et, honnêtement, c’est parfait comme ça.

Des ajouts qui méritent d’être soulevés

Au-delà des améliorations techniques, il est important de souligner que des ajouts ont été rajoutés dans le jeu pour offrir différentes expériences. Entre autre, nous avons la possibilité de jouer le jeu avec quatre systèmes de contrôles différents. Nous avons la possibilité de jouer de la façon classique comme si nous tenions une manette de GameCube avec l’utilisation d’un seul joystick, la façon Wii où nous avions un joystick dans une main et la gestuelle pour mirer et tirer avec l’autre main dirigée vers l’écran. Ajoutez à cela un nouveau mode à deux joysticks qui nous permet de jouer à la façon des jeux d’action modernes en pouvant se déplacer avec le joystick de gauche et de viser avec celui de droite, puis le mode hybride qui incorpore le gyroscope à notre manette ou notre console pour viser.

Bien que j’adore l’idée de pouvoir rejouer avec les contrôles normaux, je suis très content de pouvoir plonger dans l’action avec l’utilisation des deux joysticks comme les jeux modernes. Ça donne encore plus l’impression que le jeu n’a pas mal vieilli, bien au contraire.

Pour les fans de jeux avec des collections et des musées, sachez que vous aurez également encore la possibilité de scanner les créatures, les objets et certains d’entre eux vous permettront de déverrouiller de superbes images dans la galerie qui se situe sur le menu principal du jeu. L’édition actuelle proposera de nouveau contenu dans cette galerie.

Finalement, le jeu offrira également la possibilité d’ajouter des voix lors des moments de narration et même un mode daltonien pour les gens ayant de la difficulté à différencier certaines couleurs.

En conclusion

Metroid Prime a toujours été un chef d’oeuvre et, encore aujourd’hui, le démontre par cette édition remastérisée qui n’est pas qu’un simple HD Remaster comme on voit souvent passer. Beaucoup de gens se plaignent que la Nintendo Switch sert de console de portage des jeux d’anciennes générations, principalement ceux de la Wii U, mais il arrive de temps à autre que des studios nous gâtent avec un jeu à couper le souffle, qu’il soit remastérisée, réédité ou non et Metroid Prime Remastered en fait clairement partie.

Si vous n’avez jamais joué à l’original et que vous vous cherchez un excellent jeu d’aventure à la première personne, ce jeu pourrait vous surprendre de bien des façons car, définitivement, je pourrais dire que nous avons ici l’un des meilleurs remasters jamais vu, tout comme Crash Team Racing: Nitro-Fueled, du côté de Beenox et Activision, a pu l’être également par le passé. Ce sont là des exemples à suivre!

Un énorme “MERCI” à Nintendo of Canada pour la copie du jeu!

Nom du jeuMetroid Prime Remastered
Date de sortie8 février 2023
DéveloppeurRetro Studios, Iron Galaxy
SérieMetroid
ÉditeurNintendo
Plates-formesNintendo Switch
GenreJeu d’aventure, jeu de tir à la première personne
Mode de jeuSolo
LangueMultilingue (français inclus)

Metroid Prime Remastered

49.99$
9.8

Graphismes

9.8/10

Trame Sonore

9.5/10

Jouabilité

9.9/10

Scénario

10.0/10

Durée de vie

9.6/10

Pour

  • Un visuel remarquablement bien revampé
  • Une trame sonore rééditée qui en jette
  • Modernisation des contrôles parfait
  • Disponible en plusieurs langues, dont le français
  • Ajouts techniques géniaux

Contre

  • Il manque Prime 2 et Prime 3
Partager cet article
S'abonner :
Père de famille, gamer, chroniqueur pour Métro Média, développeur de jeu indépendant et programmeur dans la vie de tous les jours : j'initie mes enfants au plaisir du gaming avec les classiques des anciennes générations ainsi que les jeux récents.
un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.