TEST – MLB The Show 22 est-il une valeur sûre?

Patrick Tremblay
Patrick Tremblay
lecture de 14 minutes

Le simulateur de baseball est de retour dans son nouveau titre annuel et promet de faire plaisir aux amateurs de ce sport

De retour à nouveau en mode multiplateforme, incluant pour la première fois la console Nintendo Switch, le jeu de baseball MLB The Show 22 développé par SIE San Diego Studio et édité par Sony Interactive Entertainment fait son entrée annuelle avec ce jeu solidement conçu, encore une fois.

Bien entendu, le baseball est encore considéré comme un sport minoritaire en Amérique du Nord comparativement au football américain ou au hockey. Cela dit, il n’en demeure néanmoins un sport où les fans sont des plus passionnés.

Ayant eu la possibilité de jouer le jeu sur la PlayStation 5 ainsi que sur la XBox Series X en utilisant le système de sauvegarde multiplateforme, je peux vous confirmer que la qualité du produit est excellent sur les deux plateformes et que la sauvegarde dans le nuage de TheShow.Com est vraiment bien gérée.

Idéal pour les fans, parfait pour les nouveaux venus

Que vous soyez un fan fini de la franchise MLB: The Show ou que vous soyez un néophyte nouveau venu qui a envie de se frotter à un vrai jeu de baseball et non un jeu d’arcade comme R.B.I. Baseball ou d’autres du genre, ce simulateur vous offrira une panoplie d’outils pour vous permettre de jouer aisément, peu importe votre niveau de connaissance de l’environnement hormis un seul point majeur : le jeu n’a aucun affichage français. Alors si vous n’êtes ni à l’aise avec les termes anglophones du lexique du jeu de balle ou si vous n’êtes tout simplement pas à l’aise avec la langue anglaise, alors ce sera ici un frein pour vous.

Néanmoins, c’est tout de même très plaisant de voir l’expérience entièrement personnalisable que vous pouvez opter selon vos connaissances, vos capacités et vos compétences, le tout via de nouveaux niveaux de difficulté. Une fois le jeu lancé une première fois, vous aurez à choisir votre niveau de difficulté et serez ensuite lancé dans une première partie, question de vous mettre un peu dans le bain immédiatement.

Dans MLB: The Show 22, vous contrôlerez les trois positions principales, soit le frappeur, le lanceur et le joueur défensif. Selon le niveau de difficulté que vous aurez choisi, vous obtiendrez l’aide de l’intelligence artificielle, que ce soit sur les déplacements, les lancers, etc.

Une fois la partie terminée, vous serez alors amené au menu principal où vous trouverez un lot immense de modes de jeux, incluant des classiques allant du mode Exhibition pour jouer un match de votre choix avec des équipes choisies par vous-même ou également de jouer des matchs de la saison officielles, le mode carrière appelé Road to the Show, où l’on crée son joueur et on doit l’emmener au plus haut, le mode Homerun Derby qui est une compétition de coups de circuit et plus encore.

Le meilleur mode, pour les gens qui adorent jouer seuls contre l’IA est définitivement le Road to the Show. Vos décisions vous permettront de définir votre personnage et la fusion entre l’aventure de votre “joueur” combiné aux séquences avec des icônes de la MLB donnera une belle profondeur au jeu.

Vous préférez être un gérant? Alors le mode Franchise est définitivement celui qu’il vous faut. Vous aurez la possibilité de simuler les matchs, les jouer, gérer votre équipe ainsi que ses joueurs, les signatures de contrats, les coûts de gestion, les commandites et plus encore.

Pour les collectionneurs, le mode Diamond Dynasty s’adresse à vous : collectionnez cartes et autocollants, créez des decks, affrontez des joueurs en ligne ou l’IA et complétez des défis un peu à la façon de NHL 22.

Du contenu, en voulez-vous? En voilà!

The Show 22 offre, cette année, plus de contenu pour les gens désirant jouer en solo. Par exemple, vous aurez la possibilité de participer à des mini ligues de huit équipes basées sur des niveaux similaires au vôtre, de courtes saisons qui vous offriront des récompenses selon vos qualifications comme des cartes ou des Stubs, la fameuse monnaie du jeu.

Pour le reste, vous pouvez toujours vendre des cartes que vous ne voulez plus afin d’acheter des packs ou des cartes neuves ou usagées, etc.

Finalement, mon mode préféré de cette année est sans équivoque le mode coopératif 2 contre 2 ou 3 contre 3, mode dans lequel vous pouvez inviter vos amis, peu importe leur plateforme, afin de jouer ou même créer une ligne personnalisée. Ceux évoluant dans la même équipe alterne leur rôle à chaque mi-temps en ce sens que pendant qu’un lance, l’autre s’occupe de la défense et vice-versa.

Le cross-plateforme et la cross-progression à son plein potentiel

Sincèrement, la façon dont le studio a travaillé pour offrir un système cross-plateforme efficace me sidère! La recherche de partie est tellement rapide qu’en général, et encore le jeu n’était pas encore officiellement sorti au moment de faire le test, il était possible de trouver une partie en l’espace d’à peine 30 secondes d’attente.

Mieux encore : comme mentionné plus tôt, vous devez vous créer un compte sur theshow.com afin d’accéder à la cross-progression, c’est à dire la possibilité de synchroniser vos sauvegardes sur toutes les plateformes possible. De plus, lorsque vous accédez à votre compte sur le site web, vous aurez accès à voir vos cartes, vos parties sauvegardées, votre progression de Road to the Show et les différents autres modes et ce, peu importe les consoles!

La seule lacune ici, selon moi, est le fait que même si vous activez la cross-progression, vous allez devoir néanmoins acheter le jeu sur chaque plateforme sur laquelle vous désirez jouer, un peu comme Final Fantasy XIV où vous devez acheter le jeu sur PlayStation 4/5 et sur PC si vous désirez vous balader en Eorzea sur l’une ou l’autre des plateformes.

De la personnalisation jusque dans les battements de paupières

Vous aimez personnaliser vos personnages dans vos jeux? Alors vous allez être très surpris de l’option de personnalisation du jeu qui est tout simplement époustouflante!

L’éditeur pour créer notre athlète, qui est assez complet et permet de choisir pratiquement tout en passant par la taille et le poids en passant par le détail du visage et même la grosseur des bras. Et niveau “visage”, vous pourrez pousser dans les détails incluant la profondeur du front, les rides, les cicatrices et même la délimitation capilaire!

Bien entendu, une fois l’athlète complété, vous pourrez définir à quoi ressemble son équipement, le logo de l’équipe, le type de gant qu’il utilise et même le ruban sur la batte de baseball.

Vous pensez que c’est terminé? Ah non! Vous pouvez également créer notre propre stade avec certaines options exclusives aux consoles “next gen”. Placez des écrans vidéo, des affiches et même des éléments décoratifs où vous le désirez!

C’est définitivement un éditeur très complet qui vous est proposé dans lequel vous risquez, si vous êtes un vrai fan de personnalisation, de perdre des heures et des heures dans celui-ci, chose dont je n’ai pas autant de patience que vous!

Un jeu réaliste au point de tromper l’oeil

Le tout avec une mise en scène remarquable, encore une fois, avec des ajustements pour tous les goûts et toutes les couleurs, MLB: The Show 22 pourrait clairement donner l’impression à certains que vous êtes en train de streamer un vrai match télévisé, vous en parlerez d’ailleurs à ceux qui ont assisté à notre premier stream. Avec des informations en temps réel, des statistiques et des cadrages de caméra typiques de la télévision, les rediffusions et, surtout, les commentateurs, c’est tout simplement visuellement sublime et très réaliste.

La seule façon de vraiment différencier le tout d’un vrai match télévisé est l’interface et, malheureusement peut-être, les visages des joueurs qui, comparativement à NBA 2K22 qui est à couper le souffle avec les effets du visage incluant la sueur et la fatigue, ne sont pas aussi bien présentés. Néanmoins, la fluidité du visuel ajouté à la 4K à 60 images par seconde démontre clairement que le studio sait reconnaitre le potentiel des nouvelles consoles.

Les microtransactions sont là pour vous faire payer encore plus

Eh oui, il fallait s’y en attendre : les damnées microtransactions. Comme tout bon jeu de sport, encore plus ceux qui comportent des cartes à jouer et à collectionner, vous avez accès à dépenser une petite fortune en Stubs pour acheter des cartes et, si vous n’avez pas envie d’accumuler des Stubs avec les différents défis du jeu, vous avez la possibilité de sortir votre carte de crédit et dépenser en fou. L’autre problématique, selon moi, est le fait que si vous désirez acheter des packs, certains coûtent non loin de 75,000 Stubs et, je ne sais pas pour vous mais moi, dépenser 66,99$ pour 67,500 Stubs et 13,49$ pour 11,000 Stubs juste pour un pack de cartes numériques exclusives à ce jeu, je trouve cela totalement aberrant!

Mais bon, soyons bon joueur : un pack de cartes à 30,000 Stubs vous donnera accès à un joueur diamant. C’est donc un peu plus de 40,00$ (si on n’oublie pas les taxes) pour une carte virtuelle qui n’a aucune valeur de revente réelle.

Alors oui, encore une fois, un jeu de sport qui devient un Pay To Win avec un système gacha complètement inutile mais où plus vous mettez de l’argent, meilleures seront les cartes que vous pourrez potentiellement obtenir, vous permettant de progresser et gagner plus rapidement et plus souvent.

En conclusion

N’ayant pas testé la première édition “next gen” de la franchise avec MLB: The Show 21, je ne peux faire de comparatif sur le point de vue visuel mais, chose certaine, MLB: The Show 22 propose encore une fois un simulateur de baseball fort, riche en modes de jeu et en options afin que chaque joueur puisse profiter d’une expérience adaptée à ses besoins, à ses capacités et, surtout, à son style. Malgré la présence d’un système gacha Pay To Win et le prix exorbitant des decks vendus dans le jeu, vous n’êtes pas obligés de payer un excédent au prix du jeu pour en tirer entière satisfaction.

Un énorme “MERCI” à PlayStation Canada pour la copie du jeu!

Nom du jeuMLB: The Show 22
Date de sortie1er avril 2022 mais officiellement le 5 avril 2022
DéveloppeurSIE San Diego Studio
SérieMLB: The Show
ÉditeurSony Interactive Entertainment
Plates-formesNintendo Switch, PlayStation 4, PlayStation 5, XBox One, XBox Series S|X
GenreJeu de sport, Jeu de simulation
Mode de jeuSolo, Co-op, Multijoueur
LangueAnglais

MLB: The Show 22

89.99$
8.8

Graphismes

8.9/10

Trame Sonore

8.6/10

Jouabilité

8.8/10

Plaisir de jouer

8.7/10

Durée de vie

8.9/10

Pour

  • Beaucoup de modes
  • Plusieurs niveaux de difficulté
  • Une panoplie de personnalisation disponible
  • Le cross-plateforme et la cross-progression

Contre

  • Les microtransactions
  • Le système gacha
  • Le prix des decks de cartes
  • Les microtransactions (c'est voulu de l'écrire deux fois)
  • Jeu uniquement en anglais
Partager cet article
S'abonner :
Père de famille, gamer, chroniqueur pour Métro Média, développeur de jeu indépendant et programmeur dans la vie de tous les jours : j'initie mes enfants au plaisir du gaming avec les classiques des anciennes générations ainsi que les jeux récents.
Écrire un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.