TEST – Rhythm Fighter : Quand beat’em Up et Roguelike fusionnent avec la musique et… les légumes!

Patrick Tremblay
Patrick Tremblay
lecture de 6 minutes

Rhythm Fighter est un jeu d’action à défilement horizontal dans lequel les joueurs doivent vaincre leurs ennemis au rythme de la musique

Étant fan de roguelites et de roguelikes, il n’y a pas eu grandes sorties récentes dans ce domaine qui démontrait un certain intérêt, sauf bien entendu Hades! Cela dit, le jeu Rhythm Fighter, sorti auparavant sur PC, a fait son entrée sur la Nintendo Switch et je dois avouer que je ne m’attendais absolument pas à cela!

Je pensais que ce jeu serait un simple Beat’Em Up à saveur musicale mais, au final, a jumelé aussi la complexité des jeux de type roguelikes par ses niveaux et objets générés aléatoirement, les différentes devises et le système de cartes.

Là où le jeu se distingue clairement des autres roguelikes est son concept de base : des animaux décident de prendre les armes pour affronter de diaboliques légumes qui tentent de conquérir la Terre!

Rhythm Fighter: un jeu qui a du chien!

Rhythm Fighter est un jeu en aspect 2D qui se déroule sur un plan horizontal, comme la plupart des Beat’Em Up. Vous pouvez vous déplacer de gauche à droite et de droite à gauche sans soucis et, par moment, trouver des chemins divergents, soit dans le haut ou dans le bas de l’écran, pour permettre un peu d’exploration sans être à 100% linéaire. Vous y trouverez, bien souvent, des magasins, des zones de défis ou même d’intéressants secrets.

Vous devrez donc vous munir de powerups dissimulés un peu partout avant d’arriver à la zone des boss qui tentera de vous empêcher de vous rendre à la zone suivante. Là où le tout est différent des autres, c’est que vous devrez le faire en vous déplaçant et en affrontant vos ennemis au rythme de la musique. Entre temps, vous allez devoir tenter d’étudier les capacités de vos adversaires car eux, comme vous, se déplaceront au rythme de la musique mais à des vitesses différentes.

Heureusement, il y a toujours un petit aspect visuel qui vous indiquera quel ennemi est sur le point d’attaquer, ce qui vous permettra de planifier votre esquive ou votre attaque en conséquence. Manquez votre coup, et c’est un direct en pleine gueule d’un chou artiste martial pratiquant le Tai Chi que vous mangerez.

Là où la complexité des choses est à un niveau encore plus élevé, c’est que vous devrez affronter des adversaires mixtes, combinant parfois des ennemis à projectiles lents faisant du dégât de zone tandis que d’autres tenteront plus rapidement de vous attirer vers eux.

Du côté des boss, il s’agit ici de classiques combats contre un ennemi coriace ayant une très grande barre de santé et des attaques dévastatrices au travers de “minions” qui tenteront de vous barrer la route.

Entre temps, vous devrez collecter des pièces et des trophées au fur et à mesure que vous progresserez sur chaque carte afin de pouvoir acheter des Beat Cards ou pour acheter des objets qui pourront être essentiels dans votre progression. Du côté des trophées, ceux-ci vous permettront de déverrouiller de nouveaux combattants et de nouvelles fonctionnalités lorsque vous reviendrez sur le vaisseau spatial.

C’est la fin des haricots!

Malheureusement, ce jeu essaie un peu trop de tenir le joueur par la main. L’écran vibre au rythme constant et inchangé de la musique, ainsi que les personnages et l’arrière-plan pendant que les bordures de l’écran clignotent en bleu en permanence. Ça rend malheureusement le visuel très chargé et, surtout, ça rend difficile le suivi des cibles se déplaçant sur le champ de bataille, selon moi.

L’autre problème est les dialogues qui défilent beaucoup trop vite, rendant la lecture difficile. C’est fou ce que le tutoriel, au début, était pénible à essayer de lire quand tout clignote, tout brille, tout “pète” devant nos yeux et que le texte défile trop rapidement! S’en est vraiment très frustrant!

Malgré qu’il soit un jeu à défilement latéral simple et amusant qui est idéal pour les joueurs qui apprécient un élément musical dans leurs jeux, il ne sera malheureusement pas meilleur que de bons vieux Beat’Em Up ou des séances de Crypt of the Necrodancer. Cela dit, c’est toujours drôle de frapper un ennemi en pleine face avec une truite (fans de IRC/mIRC, vous vous souvenez, hein? Hein?!) Je ne conseille définitivement pas ce jeu à quelqu’un qui a des troubles avec la lumière, les clignotements ou qui fait de l’épilepsie mais je le suggère très bien à des gens qui ont envie de changer d’air des jeux actuels!

Un énorme “MERCI” à Echo Games pour la copie du jeu!

Rhythm Fighter

22.29$
7.9

Graphismes

8.2/10

Trame Sonore

8.1/10

Jouabilité

7.8/10

Scénario

7.5/10

Durée de vie

8.1/10

Pour

  • Visuellement pas mal
  • Belle musique
  • Histoire cocasse
  • Combattants et équipements variés
  • Assez facile à jouer

Contre

  • Écran beaucoup trop chargé
  • Défilement du texte beaucoup trop vite
  • Très répétitif
  • Impossible d'ajouter des chansons personnalisées
Partager cet article
S'abonner :
Père de famille, gamer, chroniqueur pour Métro Média, développeur de jeu indépendant et programmeur dans la vie de tous les jours : j'initie mes enfants au plaisir du gaming avec les classiques des anciennes générations ainsi que les jeux récents.
Écrire un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.