TEST – The Legend Of Heroes: Trails To Azure vous ramène à Crossbell encore une fois

Jacques Moisan
Jacques Moisan
lecture de 16 minutes

Suivez Lloyd Bannings et la Special Support Section quelques mois après les événements de Trails from Zero

Développé encore une fois par la merveilleuse équipe de Nihon Falcom et éditée par NIS America, le jeu The Legend of Heroes: Trails to Azure vous ramène dans les aventures de Lloyd Bannings et de son équipe, la Special Support Section. Reprenant du service après avoir effectué des inspections sur d’autres territoires, Lloyd reviendra au bercail à Crossbell, formant la seconde et dernière partie de l’ARC Crossbell.

Ayant évité un désastre majeur, est-ce que Crossbell est sauvée ou pas?

Dans ce jeu, vous continuerez les aventures de la SSS avec Lloyd comme leader. Après avoir sauvé Crossbell du crime organisé via le groupe Revache et avoir démantelé le culte D&G lors du récit de Trails from Zero, Lloyd, Elie, Randy et Tio devront reprendre du service pour Crossbell, mais ils auront aussi à s’occuper de KeA, une petite fille utilisée par le culte afin d’en faire une arme redoutable et de tenter de réécrire l’histoire. À sa grande surprise, Lloyd aura également deux nouveaux membres au sein de la SSS. Nous aurons l’ancienne sergent major des forces de Crossbell, Noel Seeker, et l’ancien chef des Testaments, un petit groupe malfamé de Crossbell, Wazy Hemisphere, qui se joindront à la SSS.

Ayant obtenue une notoriété grandissante grâce à leurs actions contre Revache et le culte D&G, la SSS se retrouvera rapidement dans l’action. Avec un nouveau maire en tête, Crossbell tente de se relever tant bien que mal des évènements passés. Ayant été élu maire, Dieter Crois décidera d’un projet grandiose. Il fera construire l’un des plus grands, sinon le plus grand édifice, qu’il fera appeler Orcish Tower. Cette grande tour fera office d’un centre administratif et économique pour l’ensemble des nations. De ce fait, lors de sa révélation, le maire Crois organisa un sommet visant à réunir tous les chefs d’états de tout le continent afin d’y décider des relations à venir. Malheureusement, allant de surprises en surprises, ce sommet ne se passera pas comme prévu… pour certains.

Ce sommet ne fera pas qu’attirer les dignitaires, les nobles et les touristes. Il attirera aussi des groupes extrêmement dangereux, telle la Constellation Rouge, groupe de Yeagers excessivement puissants provenant de l’Empire Erebonien, et le groupe Heiyue, qui lui est un syndicat criminel et d’assassins.

Pourquoi ces deux groupes sont-ils à Crossbell ? Pourquoi deux grandes puissances militaires sont présentes à ce sommet ? Avec, en boni, l’apparition du groupe Ouroboros, groupe mystérieux et aux desseins incertains, tous les éléments sont présents pour signaler ce que tout le monde redoute : la guerre.

Qu’est-ce que Legend of Heroes Trails to Azure ?

Legend of Heroes: Trails of Azure est un RPG au tour par tour faisant partie de la grande série The Legend of Heroes. Tout comme Trails from Zero, Trails to Azure n’était sorti que sur la PlayStation Vita ainsi que la PlayStation Portable au Japon et a été retravaillé afin d’enfin nous l’offrir dans l’ouest.

Étant le second chapitre, il sera aussi le final de l’ARC de Crossbell. Cela ne veut pas dire pour autant que ce sera la fin de cette grande histoire, n’ayez crainte! Ce qui rend cette série superbe est le fait qu’il y a plusieurs titres et que chaque titre est en quelque sorte connecté et poursuit la grande histoire du continent de Zemuria. Possédant 11 titres The Legend of Heroes, de la série Kiseki (Trails), connus à ce jour, ceci en fait la série la plus longue jour ayant un seul grand récit vécu différemment à travers le continent.

Gameplay général

Au niveau de gameplay, Trails to Azure est un jeu de rôle au tour par tour sensiblement standard. Vous aurez plusieurs menus tels le statut des personnages, gérer leurs équipements, utiliser des objets et autres comme tout bons RPG.

Vous pourrez aussi arranger votre équipe car celle-ci ne peut comporter que quatre personnages pendant les combats. Cependant, ceux qui seront de trop pourront être placés en soutien et, grâce à ce système, ceux-ci pourront intervenir pendant les combats de façon aléatoire en exécutant des habiletés comme attaquer les ennemis ou bien soigner votre équipe et ce, sans coût de tour. Vous pourrez aussi organiser la position de vos membres puisque même si les combats se font au tour par tour, ceux-ci inclus des phases de déplacements également.

Dans le menu Système, vous pourrez sauvegarder votre partie ou bien charger votre sauvegarde en tout temps. Vous aurez également différents journaux, et même si vous le désirez, un récapitulatif de l’histoire à partir de Trails from Zero afin de bien comprendre le récit.

Dernier élément des menus: le système de Quartz avec le tout nouveau Enigma II. Tout comme dans Trails from Zero, vous pourrez équiper vos personnages de différents quartz afin de booster leurs statistiques mais également leurs apprendre des sorts. Chaque quartz donne des éléments selon leurs couleurs au personnage et, selon le nombre de liens de couleurs en combinant les quartz et en augmentant vos enigmas, cela leur donnera accès à différents sorts. Heureusement, vous n’êtes pas obligé de faire des recherches par essais et erreurs car, dans votre manuel de détective, vous aurez la liste complète des sorts disponibles dans le jeu et quelle combinaison est nécessaire pour les obtenir.

Petite nouveauté dans ce titre par rapport à son prédécesseur est l’ajout des Master Quartz. Ceux-ci sont des quartz qui montent de niveaux à force de les utiliser en combats. Ils sont particulièrement puissants car ils procurent un bon boost de statistiques mais également des spécialités plaisantes comme, par exemple, la possibilité d’avoir Attaque+ pendant les trois premiers tours du combat.

Enfin, mis à part les menus standards pour gérer vos personnages, vous aurez aussi un autre menu qui consiste à votre carnet de pêche, car oui, la pêche est encore présente, un carnet de suivi de combats, un livre de recettes, pour accompagner vos ingrédients et vos poissons, ainsi que votre carnet d’inspecteur.

Dans le carnet d’inspecteur, vous retrouverez toutes les notes de vos quêtes accomplies ainsi que celles en cours.

L’exploration se fait en semi-3D et est tout à fait fluide. Avec un mode « turbo » ajouté, vous pouvez faire que les déplacements, les combats et toutes les actions soient exécutées beaucoup plus rapidement. Vous pourrez également, maintenant, détruire des objets lors de l’exploration, vous donnant plusieurs trésors additionnels.

Si vous avez le bon quartz d’équipé, vous pourrez avoir la possibilité de voir vos ennemis sur votre boussole, ce qui rendra vos déplacements plus faciles. Afin d’engager un combat, vous pouvez simplement toucher un ennemi sur votre chemin ou le frapper par derrière, question de l’étourdir un bon coup et vous donnant un net avantage lors de l’affrontement, avantage qui peut être parfois même trop facile. 😉

Cependant, faites attention! Si l’ennemi vous prend par surprise, ce sera lui qui aura l’avantage et vous, vous serez dans le pétrin car non seulement ceux-ci attaqueront en premier mais ils viendront également modifier complètement votre formation, faisant en sorte que vos soutiens deviendront des attaquants et vice-versa.

À l’attaque!

Passons maintenant aux combats. Comme mentionné plus haut, ceux-ci se déroulent au tour par tour sur un damier. Vous devrez entrer vos commandes pour effectuer diverses actions ainsi que déplacer vos personnages. Chaque action a un coût au niveau de l’ordre d’Actions. Ne faire qu’un déplacement ne coute presque rien et une attaque standard également. En revanche, si vous voulez utiliser des ARTS, les sortilèges, ceux-ci auront non seulement un temps d’action mais également un temps d’incantation. Plus le sort est puissant, plus le délai d’incantation est long. Il vous faudra donc bien juger l’utilisation de ceux-ci. Évidement, il existe une multitude de sorts et d’habiletés qui peuvent changer l’ordre du combat, ce sera à vous de les découvrir.

Comme le système de combat comporte des déplacements, il y a aussi des zones d’action des sorts et attaques spéciales. Il se peut que vous deviez soit déplacer vos personnages afin d’être à portée ou bien d’attendre que les ennemis se rapprochent de vous avant de les utiliser.

En plus des sorts qui coûtent des EP, qui sont vos points de magie, vous avez également le système de Craft. Ces Crafts sont des attaques spéciales que chaque personnage apprend au fur et à mesure qu’il monte de niveaux. Ces fameuses attaques utilisent des points de combat, appelés CP. Les CP sont accumulés à chaque fois que votre personnage cause ou subit des dégâts et peut monter jusqu’à 200 points.

Il existe trois catégories de Crafts : la première catégorie est constituée d’attaques spéciales qui coutent peu de CP mais qui peuvent être très pratiques car elles confèrent différents bonis pour vous ou malus pour vos adversaires. Le second type est composé de Super Crafts. Il s’agit ici d’attaques ultimes uniques pour chaque personnage. Lorsque vous activez ces attaques, elles consommeront toute votre jauge de CP et les dégâts seront basés sur la quantité de CP que vous aviez en main. Plus votre jauge est élevée, plus puissants seront les dégâts. La dernière catégorie est composée de Crafts combinés. Utilisant 100 points de CP pour chaque personnage impliqué dans votre combo, ceci exécutera une attaque très puissante à plusieurs.

Petite nouveauté également dans ce titre : le système BURST. Dans certaines conditions, vous aurez accès au mode Burst pendant le combat. Celui-ci, comme les CP, accumulera de l’énergie et pourra être activée lorsque la jauge sera à pleine capacité. Une fois en marche, tous vos personnages auront un tour de plus pour attaquer et agir et cet atout majeur viendra jouer un grand rôle, surtout contre certains boss de donjons. Vous pourrez vous sortir du pétrin et garder un avantage sur le combat grâce au Burst.

En bref, il vous faudra bien gérer les déplacements, l’utilisation des arts, des crafts et gérer votre équipe afin de posséder une réelle troupe de choc.

Tout au long de vos aventures, vous aurez également quelques mini-jeux comme le POM POM Party, une espèce de Tetris, et plusieurs autres lors de votre périples à Mishelam.

Dernier petit point intéressant concernant le gameplay : vous pouvez transférer les données de Trails from Zero dans Trails to Azure! Si vous aviez joué au titre précédent, vous pourrez porter vos données dans ce nouveau jeu, venant modifier certaines parties de l’histoire ainsi que certains dialogues selon les différentes quêtes que vous aviez complété par le passé.

En conclusion

The Legend of Heroes: Trails to Azure est un excellent RPG pour tous fans du genre. Bien entendu, celui-ci ne fait pas exception à plusieurs titres portés depuis d’anciennes versions. Ce n’est ni un remake, ni même vraiment un remaster. C’est plutôt un simple port avec quelques ajouts car ce titre ainsi que Trails From Zero n’avaient tout simplement jamais vu jour dans l’ouest. Ceci dit, même si ces deux titres étaient sur consoles portables de la décennie précédente, ils sont toujours au goût du jour. Il est certain que ce ne sera pas le côté graphique qui vous émerveillera mais, pour un titre de plus de dix ans, il a encore bien du charme. La trame sonore est plaisante, quoique j’aurais aimé un peu plus de diversité.

Le scenario est vraiment bien ficelé et vous tiendra en haleine. Le développement des personnages, de voir le passé de certains et de sentir leur background et leur bagage émotionnel, il est difficile de ne pas s’attacher à ceux-ci. Pour ma part, j’avais fait la série The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel et le fait d’avoir pu maintenant vivre l’ARC de Crossbell me fait comprendre encore mieux certains aspects de l’histoire.

Pour être honnête avec vous, je suis un joueur de RPG et ce, depuis plus de 30 ans, et l’intégralité de la série Kiseki (Trails) m’a charmée jusqu’à maintenant. Si vous êtes à la recherche d’un bon RPG qui vous donnera bien du temps de jeu et de plaisir, je vous conseille fortement Trails to Azure MAIS, je dis bien MAIS, si vous n’avez pas fait Trails from Zero, faites celui-ci en premier car vous risqueriez d’être un peu perdu dans l’histoire.

Un énorme “MERCI” à Nihon Falcom et NIS America pour la copie du jeu!

Nom du jeuLegend of Heroes Trails to Azure
Date de sortie14 Mars 2023
DéveloppeurNihon Falcom
SérieThe Legend of Heroes 
ÉditeurNIS America
Plates-formesPC, Nintendo Switch, PlayStation 4
GenreRPG
Mode de jeuSolo
LangueJaponais sous-titré anglais

The Legend Of Heroes: Trails To Azure

64.99$
8.7

Graphismes

8.0/10

Trame Sonore

8.0/10

Jouabilité

9.0/10

Scénario

9.5/10

Durée de vie

9.0/10

Pour

  • Bonnes mécaniques de jeu
  • Beaucoup de personnalisation possible
  • Histoire prenante et récit grandissant

Contre

  • Jeu un peu vieillot graphiquement
  • Pas de français
Partager cet article
S'abonner :
Père de famille dévoué et gamer de longue date, spécialisé dans les RPG. Trippeux de techno, mais adorant tout ce qui est médiéval et ancienne culture japonaise. Jack adore tout ce qui sort de l'ordinaire (séries fantastiques, futuriste et animes japonais ). Un cœur jeune et encore trippeux dans l'âme.
Écrire un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.